Carence martiale

!! FICHE NON RELUE par une seconde personne !!

Hémato
Fiche réalisée selon le plan MGS
ECNi item 209


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire

1) Généralités 1

Déf : Insuffisance de fer dans l’organisme

Etio
– hémorragie occulte +++, d’origine digestive ou gynécologique
– carence d’apport / dénutrition
– carence d’absorption : gastrectomie, maladie coeliaque
– géophagie
– hémosidérose pulmonaire

2) Diagnostic 1  

Clinique Paraclinique
Signes d’anémie / sidéropénie (discret) anémie microcytaire hypochrome
bilan martial anormal (hypoferritinémie)

A ) Clinique

On retrouve 2 types de signes
Signes d’anémie souvent bien toléré, isolée (pas de fièvre, ADP, splénomégalie)
Signes de sidéropénie = perte de cheveux, rhagade, anomalie des ongles

B) Paraclinique

NFS : anémie microcytaire hypochrome
– VGM diminué, parfois nettement (normocytaire en cas de déficit en vitamine B12 associée !)
– CCMH diminué
(la numération des réticulocytes n’est pas utile ; elle est basse – anémie arégénérative)

Bilan martial
– ferritine effondrée
– fer sérique diminué
– transferrine augmentée
– capacité totale de fixation de la transferrine augmentée
– coefficient de saturation de la transferrine diminué

CAT Bilan martial 2 : en première intention, devant une anémie microcytaire, le bilan martial est limité à la ferritine seule ! Cependant, en cas de doute et dans les situations suivantes, le calcul du coefficient de saturation de la transferrine (dosage du fer sérique et de la transferrine) peut-être ajouté :
– syndrome inflammatoire
– insuffisance hépatique ou rénale chronique
– affections malignes

C) Différentiel

Autres causes d’anémie microcytaire
– syndrome inflammatoire
– thalassémie mineure et hémoglobinose microcytaire
– saturnisme
– déficit en vitamine B6
– anémie sidéroblatique constitutionnelle

Voir fiche OD : Anémie

3) Evolution 0

Evolution lentement progressive, bien tolérée !

4) PEC 1

A ) Bilan

  • Bilan étiologique

Recherche d’une hémorragie occulte ++

– Recherche d’une cause gynécologique (clinique 0)
– Recherche d’une cause digestive : exploration endoscopique haute et basse systématique en l’absence de cause gynécologique (même en l’absence de positivité du test hémocult)
– Recherche d’une cause favorisante : médicament (AINS, traitement anticoagulant) et pathologie de l’hémostase (bilan bio)

B ) Traitement

Etio systématique si possible (retrait d’un stérilet, PEC d’un polype utérin ou digestif, …)

Supplémentation en fer systématique
– 100-200 mg/j p.o. (infusion i.v. rare)
– jusqu’à normalisation de la ferritine (minimum 4 mois)
– Effets secondaire = selles noires, nausée (diminué en cas de prise prandiale, mais absorption moindre)
– limiter la consommation de thé
– à 4 mois : Hb + ferritine.

Transfusion sanguine : exceptionnelle

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !