Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Carcinome baso-cellulaire

CBC

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 17/09/19.

OncoDermato
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 299


Dernières mises à jour
Septembre 2019 : Relecture de la fiche – Pas de modification (Beriel)
Juin 2018 : Publication (Vincent)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : CEDEF 7e édition 2017 – item 299 (référentiel de dermatologie)
1B : CCMFCO 4e édition 2017 – item 299 (référentiel de chirurgie maxillo-faciale indisponible en ligne, non-traité dans l’édition 2011)

1) Généralité 1A

Déf : les carcinomes baso-cellulaires (CBC) sont un type de cancer cutané ne pouvant toucher que la peau (et pas les muqueuses). Ils ont la particularité de survenir sans précurseur, et d’être peu agressifs (métastases exceptionnelles).

Epidémio
– Incidence (Fr) > 150 cas / 100k hab. / an, 90 % des cancers cutanés
– Apparaît surtout après 50 ans

2) Diagnostic 1A

Clinique Paraclinique
Perle = clé sémiologique (papule rosée arrondie et translucide)
Formes nodulaire,
superficielle (Pagétoïde) et sclérodermiforme
Biopsie : petits kératinocytes basophiles en lobules de disposition palissadique, non-infiltrant

A ) Clinique

Facteurs de risque (cf. Cancers cutanés pour plus de détails)
– Expositions solaires intermittentes aiguës (enfance et adolescence ++)
– Prédisposition génétique : phototypes clairs (I et II), syndrome de Gorlin, xeroderma pigmentosum
– Immunodépression 1B

Topographie : 80 % en zone photo-exposée, jamais sur les muqueuses

1 clé sémiologique quasi-constante : la perle
– Lésion perlée = papule rosée arrondie, translucide, souvent avec télangiectasies
– Diamètre variable, du mm à plusieurs cm

3 variétés cliniques pouvant toutes s’ulcérer au cours de l’évolution
– CBC nodulaire +++ : tumeur ferme, bien limitée, lisse, poussant simuler une lésion kystique ou s’étendre de façon centrifuge
– CBC superficiel (= pagétoïde) : plaque érythémateuse ou squameuse, bordée de petites perles parfois à peine visibles à l’œil nu, s’étendant progressivement, siégeant surtout au tronc
– CBC sclérodermiforme : cicatrice blanchâtre, dure, mal limitée, parfois atrophique

B ) Paraclinique

Une lésion à l’aspect évocateur de CE doit faire l’objet d’une exérèse à visée diagnostique, ou d’une biopsie si exérèse complexe ou impossible.

Anomalies histologiques
– Petits kératinocytes basophiles en lobules, ressemblant à ceux de la couche basale de l’épiderme
– Disposition périphérique palissadique
– Fentes de rétraction autour des lobules (semblant se détacher du derme)
– Sous-types histologiques (correspondent aux formes cliniques + autres) : formes infiltrante et sclérodermiforme (associées à un stroma dense et fibreux, limites imprécises), superficielle, nodulaire, métatypique ou composite

C ) Diagnostic différentiel

Autres tumeurs cutanées +++
Dermatoses  : psoriasis, dermatophytose

3) Evolution 1A

Complications
– Récidive (5-10%)
– Extension loco-régionale
– Survenue d’un cancer cutané plus agressif (CE, mélanome)

Facteurs pronostiques
– Localisation à l’extrémité céphalique : nez, zones péri-orificielles
– Formes mal délimitées (sclérodermiforme ++)
– Diamètre > 1 cm dans les localisations faciale et péri-orificielles, ou > 2 cm ailleurs 1B
– Récidive

4) PEC 1A

A ) Bilan

Pas de bilan d’extension à distance en raison du risque métastatique exceptionnel. Une imagerie locale est parfois nécessaire pour guider le traitement (TDM crânio-faciale, IRM du massif facial).

Le seul bilan est généralement clinique par la recherche d’autres cancers cutanés associés.

B ) Traitement

  • Prévention primaire : éviter l’héliodermie

Stratégies d’évitement solaire : ‘chroniques’ éviter les expositions entre 12 et 16h, rechercher de l’ombre, protection vestimentaire… ; et ‘aiguës’ en particulier pendant l’enfance et l’adolescence

Cible prioritaire : phototype clair, expositions solaires multiples, professionnelles ou récréatives

L’usage des lampes à bronzer doit être déconseillé. L’application d’écrans solaires est utile de façon ponctuelle afin d’éviter un coup de soleil mais ne permet pas une augmentation du temps d’exposition solaire.

  • Traitement des CBC

> Formes localisées

Exérèse chirurgicale d’emblée si le diagnostic est très probable ou ou après confirmation biopsique en cas de doute
– Le plus souvent, simple exérèse suture en ambulatoire
– Parfois, en 2 temps avec reconstruction sous AG si exérèse complète (technique de Mohs possible mais peu réalisée en pratique 1B)
– Marges d’exérèse standardisées : de 5 à 10 mm selon le type de tumeur et les critères pronostics, plus élevées pour le CE que le CBC
– Reprise indispensable si exérèse incomplète

Autres options thérapeutiques
– Radiothérapie ou cryochirurgie chez les malades inopérables ou en cas de localisation délabrante, après biopsie de confirmation et discussion en RCP
– Photothérapie dynamique ou iquimod topique (CBC superficiels uniquement)
– Inhibiteur de la voie Hedgehog (thérapie ciblée dans les formes avancées de CBC non éligibles à une chirurgie et/ou une radiothérapie) : vismodegib et sonidegib

> Suivi – prévention secondaire

Dépistage annuel à vie
– D’une récidive locale
– D’un nouveau cancer

Information, éducation à l’auto-surveillance / auto-dépistage

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.



Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Dermatologie, Oncologie
Item(s) R2C (ECNi) : 302 (299)

Articles liés
Infection cutanée à HPV
Naevus mélanocytaire acquis
Mélanome
Dermatofibrosarcome de Darier-Ferrand
Carcinome à cellules de Merkel
Carcinome épidermoïde spinocellulaire
Cancers cutanés : vue d‘ensemble

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CCMFCO 5e édition (Réf. de Chir. maxillo-faciale - 2021) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
CoPath (Réf. d’Anatomie Pathologique - 2019) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
CNEC (Réf. de Cancérologie - 2019) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
Carcinomes basocellulaires (Fiche de synthèse - Thérapeutique dermatologique, 2019)
CEDEF - Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques (Réf. de Dermatologie - 2017)

Recommandations
Carcinome basocellulaire (fiche Premiers Choix - Prescrire, 2020) [Payant] Résumé : La prévention d\'un carcinome basocellulaire ou de ses récidives repose sur la limitation de l\'exposition aux ultraviolets. L\'ablation chirurgicale, quand elle est techniquement possible, est le traitement de premier choix

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

Carcinome basocellulaire (Document - Dermatoclic)
Détection précoce des cancers de la peau (Document - INCa)


Documents grand public

Dermato-Info (Site Web) Site d'information grand public de la société française de dermatologie
INCa (Site Web)
Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale

> La Fiche

Désolé, le sommaire automatique n'est pas (encore) disponible pour cette fiche.

> Les Commentaires

> Mon Espace Perso

> Ailleurs sur MedG

> La Bibliothèque

 
Navigation