Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Carence martiale

Anémie ferriprive

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 06/04/22.
Dernières mises à jour
– Mars 2022 : Relecture et mise à jour de la fiche avec le référentiel des enseignants d’Hématologie SFH 4e édition 2021 (Loriane + Thomas)
Avril 2019 : Relecture + mise à jour avec le référentiel des enseignants d’Hématologie SFH 3e édition 2018 – Pas de modifications importantes (Beriel)
– oct. 2017 : MaJ avec la ref SFH 2014, modifications mineures (Thomas)
– novembre 2012 : création de la fiche (Thomas)
Sources utilisées dans cette fiche
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : SFH 4e édition (Réf. d’Hématologie – 2021) [Indisponible en ligne]
: Diagnostic biologique d’une carence en fer (fiche BUTS de l’HAS, nov. 2011)  

1) Généralités 1

Déf : Insuffisance de fer dans l’organisme.

Une anémie secondaire à une carence martiale (par diminution de la synthèse de l’hème dans les érythroblastes) est appelée anémie ferriprive 0.

Etio
– Hémorragie chronique distillante +/- occulte , d’origine digestive (homme et femme ménopausée ++) ou gynécologique (femme jeune)
– Carence d’apport / dénutrition (nourrisson ; femme jeune multipare avec grossesses rapprochées ou gémellaire)
– Carence d’absorption : gastrectomie, maladie coeliaque, pathologie inflammatoire intestinale)
– Géophagie
– Parasitoses (ankylostome etc.)
– Hémolyse intravasculaire chronique
– Hémosidérose pulmonaire
– Infection chronique à Helicobacter pylori 
– Prise médicamenteuse (inhibiteurs de la pompe à protons au long cours) 
– Causes psychiatriques (Syndrome de Lasthénie Ferjol)

2) Diagnostic 1  

Clinique Paraclinique
Signes d’anémie / sidéropénie (discret) anémie microcytaire hypochrome
bilan martial anormal (hypoferritinémie)

A ) Clinique

On retrouve 2 types de signes
Signes d’anémie souvent bien tolérés, isolés (pas de fièvre, ADP, splénomégalie)
Signes de sidéropénie = perte de cheveux,perlèche , anomalie des ongles (koïlonychies), parfois syndrome des jambes sans repos
– Troubles du comportement alimentaire (PICA) : disparaît avec le traitement de la carence 0

B) Paraclinique

Dosage de la ferritine : 1er examen à demander, suffisant si taux effondré (< 15 ng/ml après 5 ans selon l’OMS – grande spécificité mais faible sensibilité)1des taux de 20ng/ml chez la femme non ménopausé et 30ng/ml chez l’homme et la femme ménopausée étaient mentionnés auparavant.

Bilan martial étendu et bilan inflammatoire (à jeun) : CRP, fer sérique et transferrine
– Indiqué en cas de ferritine normale (syndrome inflammatoire chronique, affection maligne, insuffisance rénale)
– Permet la mesure du coefficient de saturation de la transferrine (qui sera diminué en cas de carence martiale)

NFS : anémie microcytaire hypochrome (apparition secondaire)
– VGM diminué, parfois nettement (normocytaire en cas de déficit en vitamine B12 associée !)
– CCMH et TCMH diminués
– Nombre de leucocytes normal 
(la numération des réticulocytes n’est pas utile ; elle est basse – anémie arégénérative)

C) Différentiel 0

Autres causes d’anémie microcytaire
– anémie des états inflammatoires chroniques 1
– syndromes thalassémiques 1
– saturnisme
– déficit en vitamine B6
– anémie sidéroblatique constitutionnelle

Voir fiche OD : Anémie

3) Evolution 1

Evolution lentement progressive, bien tolérée !

4) PEC 1

A ) Bilan

  • Bilan étiologique

Recherche d’une hémorragie  ++

– Recherche d’une cause gynécologique (clinique 0)
– Recherche d’une cause digestive : exploration endoscopique haute et basse systématique en l’absence de cause gynécologique (même en l’absence de positivité du test hémocult)
– Recherche d’une cause favorisante : médicament (AINS, traitement anticoagulant) et pathologie de l’hémostase (bilan bio)

B ) Traitement

Etio systématique si possible (retrait d’un stérilet, PEC d’un polype utérin ou digestif, …)

Supplémentation en fer systématique
– 100-200 mg/j chez l’adulte p.o. (infusion i.v. rare, indiqué dans les maladies rénales, les maladies cœliaques, etc.))
– jusqu’à normalisation de la ferritine (minimum 3-4 mois)
– Effets secondaire = selles noires, nausée (diminué en cas de prise prandiale, mais absorption moindre)
– Limiter la consommation de thé
– à 3-4 mois : Hb + ferritine. Arrêt du traitement en cas de normalisation de la ferritine. 

Transfusion sanguine : exceptionnelle, en cas de mauvaise tolérance clinique seulement. 

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.




Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Hématologie
Item(s) R2C (ECNi) : 213 (209), 219 (215)

Articles liés
Drépanocytose
Anémie mégaloblastique
Indice de production des réticulocytes
Hémochromatose
Hémosidérose pulmonaire secondaire
Syndrome carentiel
Anémie pernicieuse
Anémie
Hémolyse
Anémie hémolytique auto-immune

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
SFH 4e édition (Réf. d’Hématologie - 2021) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
COFER - Pathologie du fer chez l’adulte et l’enfant (Réf. de Rhumatologie - 2020) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
CEEDMM - Pathologie du fer chez l’adulte et l’enfant : hémochromatose (Réf. d’Endocrinologie - 2019)
CDU-HGE - Pathologie du fer chez l’adulte et l’enfant (Réf. d’Hépato-gastro-entérologie - 2018) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
Prise en charge de l’anémie ferriprive (Fiche de synthèse - Rouillon, 2018)
Anémie par carence martiale chez l’adolescente (Fiche de synthèse - PaP en pédiatrie, 2016)

Recommandations
Anémie par carence en fer chez un adulte (fiche Premiers Choix - Prescrire, 2021) [Payant] Résumé : Sel ferreux par voie orale en premier choix, rechercher et traiter une cause éventuelle
Diagnostic biologique d’une carence en fer (Fiche Bon Usage - HAS, 2011. Rapport complet)

Publications scientifiques
Celi et al. "Anémie ferriprive, inflammatoire ou mixte : comment orienter le dg ?" (Rev Med Suisse, 2011)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale