Delirium tremens

Psy – Urgences
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 74


Dernières mises à jour
– Juin 2018 : création de la fiche (Thomas)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : CNUP 2e édition 2016 (référentiel de psychiatrie)
Sommaire
1) Généralité
2) Diagnostic
– A) Clinique
– B) Paraclinique
3) Evolution
4) PEC

1) Généralité 1

Déf : “Etat de confusion agitée et délirante qui signe un syndrome de sevrage [alcoolique] majeur et en constitue une complication très sévère avec risque vital engagé” 1

2) Diagnostic 1

Clinique PARACLINIQUE
Syndrome de sevrage alcoolique
Syndrome confusionnel / délirant
 ± marqueurs de consommation d’alcool

A ) Clinique

Signes du syndrome de sevrage alcoolique

Signes neuropsychiatriques :
– Syndrome confusionnel, propos incohérents, agitation
– Délire onirique avec vécu délirant intense
– Inversion du rythme nycthéméral
– Hallucinations multiples, surtout visuelles avec zoopsies, scènes d’agression

 Signes physiques :
– Fièvre, sueurs profuses, déshydratation
– Modification de la tension artérielle, tachycardie, troubles du rythme
– ± crises d’épilepsie jusqu’à état de mal épileptique (gravité!)

B ) Paraclinique 0

± marqueurs de consommation d’alcool

3) Evolution 1

Risque élevé de décès !

4) PEC 1

Modalités
– Hospitalisation en soins intensifs ou continus
– Chambre éclairée, calme, passage régulier des soignants
– Surveillance des constantes, hydratation, ionogramme, créatininémie, phosphorémie

Traitement
– Vitamine B1 forte dose IV avant toute perfusion de glucose ou de polyvitamines
– Réhydratation IV et correction des troubles hydro-électrolytiques
– BZD de demi-vie longue (diazépam) à forte dose IV jusqu’à sédation




Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.