Dyspnée chronique

Pneumo
Fiche réalisée selon le plan OD
Item ECNi 199


Dernières mises à jour
– Sept. 2017: relecture des référentiels CEP 2017 et SFC 2015, simplification de la fiche, cf commentaire (Thomas)
– Mars 2016 : relecture et mise à jour des sources (Vincent)
– Février 2013 : création de la fiche (Thomas)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : CEP 2017 – item 199 (référentiel de pneumologie)
1B : SFC 2015 2e édition – item 199 (référentiel de cardiologie)
Sommaire
1) Etiologies
2) Orientation diagnostique
– A) Clinique
– B) Paraclinique
– C) Synthèse

!! URGENCES !!

Etiologie / Clinique / Paraclinique
(aucune)

Déf :  Perception d’une gêne respiratoire chronique

Voir aussi la mise au point : Signes clinico-bio respiratoires : définition, étio et physiopath

1) Etiologies 0

  • Dyspnée d’origine respiratoire

On retrouve l’ensemble des causes d’insuffisance respiratoire chronique, parfois à un stade précédant l’insuffisance respiratoire, ainsi que les obstructions chroniques des voies aériennes supérieures

Etiologie Clinique Paraclinique
Trouble de l’échangeur pulmonaire
(BPCO++, asthme à dyspnée continu, emphysème…)
Souvent dyspnée expiratoire
EFR : TVO/TVR
Anomalie de la pompe ventilatoire anomalie morphologique ou neurologique
EFR : TVR
Imagerie
Hypertension pulmonaire
Dyspnée isolée ++
Echo cardiaque
Obstruction chronique des VAS Dyspnée inspiratoire
Imagerie
  • Dyspnée d’origine extra-respiratoire

Jamais d’hypoxie !

Etiologie Clinique Paraclinique
Insuffisance cardiaque chronique Asthénie, rétention hydro-sodée Echo
Anémie chronique Paleur
Hémoglobine
Trouble du rythme cardiaque
 Pouls irrégulier ECG
Syndrome d’hyperventilation psychogène Terrain psy Diagnostic d’élimination
  • Polypnée non dyspnéique

Il existe 3 cas caractéristiques de polypnée, non ressentie par le patient (et donc absence de dyspnée)
acidose sévère (dypnée de Kusmaul)
– dysrégulation centrale (dyspnée de Cheynes-Stokes)
– encéphalopathie hépatique

2) Orientation diagnostique 0

A) Clinique

Type de dyspnée
– effort ventilatoire expiratoire ou inspiratoire

Auscultation pulmonaire
– normale
– anomalies unilatérales ou bilatérales

Autres signes à rechercher propre à chaque étio (cf tableau étio)

B) Paraclinique 1B

Bilan à discuter en première intention

Bilan (à discuter) devant une dyspnée aigüe / chronique
Bio
– NFS / iono
– glycémie
– gaz du sang
Imagerie
– RxT
– ECG

Bilan de 2e intention en l’absence d’orientation diagnostique

Bilan de 2e intention devant une dyspnée chr.
EFR – ETT – scintigraphie de ventilation-perfusion – TDM thoracique

C) Synthèse 0




2 réflexions au sujet de « Dyspnée chronique »

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.