Insuffisance rénale aiguë

IRA
Fiche MGS

Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Pour le diagnostic étiologique, voir la fiche OD.
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 20 juin 2017.

NéphroUrgences
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 343


Dernières mises à jour
juin 2017 : relecture avec la 7e édition du CUEN, MaJ sur la forme, nouvelle classification KDIGO (Vincent)
– 09 septembre 2013
 : création de la fiche
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : CUEN 7e édition 2016 (référentiel de néphrologie)
:  [pas de CC/RCP]
Sommaire
1) Généralités
2) Diagnostic
– A) Clinique
– B) Paraclinique
3) Evolution
4) PEC


Cette fiche est une vue d’ensemble sur l’insuffisance rénale aigüe. Plus de précisions sont apportées selon le type d’IRA dans les 3 fiches MGS correspondantes 

1) Généralités 1

Déf : Baisse brutale et importante de la filtration glomérulaire, se traduisant par une augmentation de la créatininémie.

> Si la créatinine plasmatique antérieure était inférieure à 221 µmol/L : Augmentation d’au moins 44,2 µmol/L (5 mg/L)
> Si la créatinine plasmatique antérieure était supérieure à 221 µmol/L : Augmentation d’au moins 20%

  • Etiologies

On peut les séparer selon le type physiopathologique :
– causes pré-rénales ou fonctionnelles (70%) : diminution de la pression de perfusion rénale.
– causes post-rénales ou obstructives (15%)  : obstacle à l’écoulement des urines bilatéral ou sur rein unique.
– causes rénales ou organiques (parenchymateuse) (15%) : lésion anatomique des reins.

2) Diagnostic 1

Paraclinique
augmentation rapide de la créatininémie

A ) Clinique

Cause obstructive : signes urologique.
Autres causes : souvent asymptomatique

Anurie possible

B) Paraclinique

Créatininémie : augmentation selon les critères de la définition, en quelques jours / semaine. Les formules d’estimation du débit de filtration glomérulaire ne sont pas valides !

± Echo / NFS / Calcémie pour différentier une insuffisance rénale aiguë et chronique (cf fiche “élévation de la créatininémie“).

3) Evolution 1  

L’insuffisance rénale aiguë est une urgence ! Mortalité d’environ 10%.

  • Complications

Valables pour toutes les insuffisance rénales aigües mais principalement présentes dans les causes organiques (car mauvaise récupération).

Complications métaboliques : 
acidose métabolique
hyperkaliémie
– hypervolémie / OAP
– dénutrition

Autres
– infection nosocomiale
– hémorragie digestive
– complication cardiovasculaire (thrombose, infarctus du myocarde, AVC)
– toxicité médicamenteuse (surdosage)

  • Sévérités – Pronostic

Peut s’évaluer selon la classification KDIGO (Kidney Disease / Improving Global Outcome)

Stade IRA Créatininémie Diurèse (en mL/kg/h)
1 + 26 µmol/L en 48h ou
+ 50% en 7 jours
< 0,5 pendant 6-12h
2 Créat x2 < 0,5 pendant ≥ 12h
3 Créat x3 ou
> 354µmol/L en l’absence de valeur antérieure ou nécessité de dialyse
< 0,3 pendant ≥ 24h ou
anurie ≥ 12h

4) PEC 1  

(Propre à chaque groupe étiologique – cf fiche correspondante)




2 thoughts on “Insuffisance rénale aiguë

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.