Rougeole

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 2 septembre 2019.

InfectioPédiatrie
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 160


Dernières mises à jour
– Septembre 2019 : Relecture de la fiche, Publication (Beriel)
– Mars 2017 : Création de la fiche (Vincent)

Sources

MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1  : CNPU 7e édition 2017 – item 160 (Référentiel des enseignants de Pédiatrie, Lien vers édition 2014

1) Généralités 1

Déf : La rougeole est une infection à Morbillivirus de la famille des paramyxoviridae (Cf. Classification des virus

Transmission – Epidémiologie
– Transmission interhumaine directe par voie aérienne
– Evolution de la pathologie sous un mode endémo-épidémique
– La pathologie est encore d’actualité dans les pays industrialisés (couverture vaccinale insuffisante en France)
– En 2015, la rougeole est encore responsable de > 130.000 morts dans le monde.

 

2) Diagnostic 1

Clinique Paraclinique

Catarrhe oculo-respiratoire,
Exanthème maculo-papuleux, 
± Signe Köplik

PCR ou Sérologie (pour déclaration)

A ) Clinique

  • Anamnèse

– Absence d’antécédent de rougeole ou de vaccination anti rougeoleuse
– Notion de contage environ 2 semaines avant l’éruption

  • Examen physique

Incubation : 10 – 12j

Phase d’invasion = catarrhale ou pré-éruptive (2 à 4j)
– Fièvre élevée
– Catarrhe oculo-respiratoire : larmoiement, conjonctivite, rhinorrhée, toux
– ± Signe de Köplik (énanthème pathognomonique) : tâches ponctiforme blanc-bleutées sur une muqueuse jugale inflammatoire.

Phase éruptive (début à 2 semaines du contage)
– Résolution de la fièvre et persistance du catarrhe
– Maculo-papules avec intervalles de peau saine, pas de prurit
– Siège initial derrière les oreilles
– Extension descendante en 1 seule poussée vers le corps et la face en 1-2 jours
– Régression en 5-6 jours

Note : La contagiosité respiratoire est maximale de J-5 à J+5 du début de l’éruption

B ) Paraclinique

Le diagnostic de rougeole typique est clinique. La confirmation paraclinique est cependant systématique. 

PCR sur sang, salive, prélèvement de nez ou de gorge, urine : diagnostic direct. La période de détection optimale s’étend du début J+5 de l’éruption, mais l’ARN viral peut être détecté de J-5 à J+12. 

Sérologie 
– IgM spécifiques sur salive ou sérum (performances optimales de J+3 à J+28 peut être sensible jusqu’à J+60)
– IgG : Séroconversion ou augmentation x4 du taux d’Ac sur 2 prélèvements (phase aiguë et convalescence), en l’absence de vaccination les 2 mois précédents 

C ) Diagnostic différentiel

Les autres causes d’exanthème fébrile de l’enfant.

3) Evolution 1

A) Histoire naturelle

La maladie confère une immunité naturelle durable. 
Formes graves plus fréquentes chez : enfant < 1an, adulte, femme enceinte, et immunodéprimé.

B) Complications

Complications infectieuses (réascention thermique)
– Bronchite, pneumopathie viraux
– Surinfection bactérienne : Pulmonaire, OMA purulente

Complications neurologiques (exceptionnelles)
– Encéphalite aigüe morbilleuse (1/1000) : Précoce post-éruptive
– PESS (1/100.000 ; 1/6000 chez le nourrisson < 1an) : Panencéphalite Sclérosante Subaigüe de Van Bogaert, (5 – 10ans après la rougeole)

 

4) PEC 1

A ) Traitement

!! Maladie à déclaration obligatoire !!

Le traitement est symptomatique et ambulatoire en l’absence de signes de gravité :
– Paracétamol pendant la phase de fièvre
– ATB probabiliste actif sur S. Aureus en cas de surinfection bactérienne 

B ) Prévention

Prévention primaire : Vaccination
– Vaccin ROR obligatoire pour tous les nourrissons à 12 mois, puis rappel à 16 – 18 mois
– La vaccination protège efficacement 90% des individus à la 1ère dose et 95 – 98% après le rappel 0

Prévention secondaire 
– Eviction scolaire jusqu’à J5 du début de l’éruption 
– Recherche d’autres cas : contaminateur, cas secondaires
– Vérifier le statut vaccinal de tous les sujets contacts (famille, crèche … à 5J de l’éruption)

  • Des mesures supplémentaires s’ajoutent pour certains sujets contacts 
Sujets contacts à risques CAT
Nourrissons < 6 mois et mère non-immunisée (sérologie maternelle en urgence si doute)
Ig polyvalentes en IV (jusqu’à J6 du contage)
Nourrissons de 6 à 11 mois Vaccin rougeole monovalent dans les 72h après le contage, puis schéma ROR habituel
Si délai > 72h après contage : Ig polyvalentes IV (jusqu’à J6)
Sujet d’âge > 1an et né depuis 1980 Non vacciné : 2 doses de ROR (à au moins 1 mois d’intervalle)
Vacciné avec une seule dose : rattrapage seconde dose
Déjà vacciné avec 2 doses : aucune mesure
Immunodépression, femme enceinte non immunisé  Ig polyvalentes IV

 




Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.