Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Syndrome du choc toxique staphylococcique

scarlatine staphylococcique

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 26/07/21.
Dernières mises à jour
Juillet 2021 : création de la fiche (Thomas)
Sources utilisées dans cette fiche
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
2 : Syndrome du choc toxique staphylococcique (Fiche de synthèse – Orphanet, 2015)
3 : Hubiche « Pathologie infectieuse émergente et classique » (Thérapeutique et dermato-vénérologie, 2012) 

1) Généralités 2

Déf : maladie aigüe infectieuse médiée par la production de toxine superantigénique (TSST1) par staph. aureus. Il se caractérise par une fièvre élevée, une éruption cutanée suivie par une desquamation cutanée, une hypotension, des vomissements, une diarrhée et conduit potentiellement à une insuffisance organique multisystémique. Les formes moins sévères sont nommée scarlatine staphylococcique 3

Epidémiologie : touche 2 populations distinctes
– jeune femme sans ATCD utilisant des tampons hygiéniques ou autres dispositifs intra-vaginaus 1plus rare actuellement suite modification industrielle.
– complication d’infection suppurative ou de colonisation bactérienne des VADS

2) Diagnostic 2

Clinique Paraclinique
Phase invasive sévère (fièvre, myalgie, nausée-vomissement)
Eruption scarlatiniforme
+/- syndrome confusionnel, choc septique, SDRA…
+/- recherche superantigène (sérum ou urine)

A ) Clinique

Phase invasive :
– forte fièvre
– nausée, diarrhée, vomissement
– odynophagie
– myalgie, douleur abdo

Phase éruptive : dans les 48h après le début des symptômes
– éruption scarlatiniforme, touchant la peau et les muqueuses
– puis desquammation plus tardive, entre le 3e et 7e jour 3

Forme grave : 
– confusion
– choc septique
– dysfonction rénale, myocardique
SDRA

B ) Paraclinique

Diagnostic souvent clinique.
Analyse biologique à la recherche d’un superantigène (urine ou serum) possible

C ) Diagnostic différentiel 0

Autre cause d’éruption scarlatiniforme :
scarlatine (à SGA) : angine avec TDR+
épidermolyse aigüe staphylococcique : desquammation dans les 24h

Autre cause d’exanthème

Erythrodermie : évolution sur plusieurs semaines

3) Evolution 2

A) Histoire naturelle

Pronostic généralement bon malgré une mortalité de 1-6%.
La cause la plus fréquente de décès est le SDRA. 

B) Complications

cf forme grave ci-dessus

4) PEC

A) Bilan initial 0

Bilan des complications ++

B) PEC 2

« La scarlatine staphylococcique doit être considéré comme un présyndrome de choc toxinique et doit être pris en charge comme tel » 3

La PEC comporte :
– Hospitalisation en soins intensif avec traitement de soutien
– Antibiothérapie (clindamycine)
– Immunoglobuline intraveineuse
– Eventuellement corticostéroïde et protéine C activée recombinante

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.




Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Infectieux
Item(s) R2C (ECNi) : 114 (112), 164 (160)

Articles liés
Variole du singe
Miliaire sudorale
Exanthème de l’adulte
Exanthème de l’enfant
Epidermolyse aigüe staphylococcique
Maladie de Kawasaki
Eruption cutanée vésiculopustuleuse
Scarlatine
Exanthème subit
Mégalérythème épidémique
Voir plus...

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CEDEF - Exanthème et érythrodermie de l’enfant et l’adulte (Réf. de Dermatologie - 2017)
Éruptions fébriles de l’enfant (Fiche de synthèse - PaP en pédiatrie, 2016)
Syndrome du choc toxique staphylococcique (Fiche de synthèse - Orphanet, 2015)

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
Hubiche "Pathologie infectieuse émergente et classique" (Thérapeutique et dermato-vénérologie, 2012)


Outils de consultation

Maladies éruptives, pupuras et dermites de l‘enfant (Document - Dr. Girodias, CHU Montréal) Belles iconographies sur de nombreuses maladies avec atteintes cutanées chez l‘enfant


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies
Choc toxique staphylococcique (Vidéo explicative WhyDoc)

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale