AINS

!! FICHE NON RELUE !!

ATTENTION => FICHES SANS REFERENCE
Pour permettre une mise en place plus rapide d’un nombre important de fiches, celle-ci a été conçue à partir d’une fiche papier réalisée lors de mon externat. Les sources sont de qualité (généralement le référentiel des enseignants ou des livres privés) mais ne peuvent être identifiées dans la présente fiche.
Vous souhaitez l’améliorer ? Laisser nous un commentaire !

Remarque sur les items de pharmaco 
MedG n’a pas pour vocation de se substituer à une consultation du Vidal. Cependant, pour permettre aux étudiants consultant ce site d’avoir accès aux informations nécessaires à la préparation de l’ECN, les PRINCIPAUX effets indésirables, contre-indications et posologies sont référencés dans cette fiche.


Pharmaco 
Fiche réalisée sans plan prédéfini
(retour à l’item 174)


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire


1) Généralité haut

Molécule : il existe de nombreux types d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (local ou systémique) :
– acide acetyl-salycilique (aspirine)
– arylcarboxylique (ketoprofène, diclofénac, ibuprofène)
– Inhibiteur sélectif de Cox-2 (celecoxib)
– pyrazole (phenylbutazone)
– indolique (indometacine)

Effet thérapeutique : inhibition de Cox-2
– antalgique
– anti-pyrétique
– anti-inflammatoire
– anti-aggrégant plaquettaire

Effet métabolique (indésirables) : inhibition de Cox-1
– atteinte gastrique
– atteinte rénale

2) Principales caractéristiques 0 haut

  • Indications

Rhumato (long cours)
– rhumatisme inflammatoire chronique
– arthrose douloureuse invalidante

Douleur (courte durée) quelques soit l’origine !

Autres
– fermeture du canal artériel
– prise en charge et prévention des accidents ischémique (aspirine)

  • Contre-indications

Absolue
– Ulcère gastro-duodénal évolutif
– Allergie
– Insuffisance rénale / hépatique sévère
– grossesse (T1 /T3)
– infection bactérienne évolutive
– infection virale de l’enfant (aspirine)
– MICI

Relative
– ATCD d’ulcère, asthme, insuffisance rénale/hépatique modérée, HTA…
– Traitement anti-coagulant

  • Effets indésirables

Allergie ++ (sous toutes ces formes)

Trouble digestif
– ulcère, gastralgie, syndrome dyspeptique
– diarrhée aigüe

Trouble rénal 
– insuffisance rénale aigüe fonctionnelle
– syndrome néphrotique

Autres
– HTA
– trouble neuro-sensoriels (céphalée, vertige, accouphène)
– troubles obstétricuax (tocolytique, fermeture précoce du canal artériel)
syndrome de Reye

  • Interaction médicamenteuse

4 types de médicaments sont particulièrement concernés !

AVK (compétition albumine) = risque hémorragique
Sulfamide hypoglycémiant (compétition albumine) = risque hypoglycémique
Corticoïde (synergie) = toxicité gastrique
Diurétique/IEC (synergie) = Insuffisance rénale aigüe

3) Modalités d’emploi 0 haut

A ) Bilan pré-thérapeutique

  • Clinique

Anamnèse
– vérifier l’absence de CI
– contrôler les médicaments en cours

Examen
– recherche foyer infectieux (ORL, cutanée, gynéco, pulmonaire)

  • Paraclinique

Pas de bilan systématique !
– hCG si femme en age de procréer
– Bilan rénal si personne âgée

B ) Prescription  

  • Posologie

Dose minimal efficace, durée la plus courte possible !

Arrêt : brutal (pas de décroissance nécessaire)

  • Mesures associées

Protection gastrique ssi
– >65 ans
– ATCD d’ucère gastro-duodénal
– traitement anti-aggrégant plaquettaire / AVK / corticoïde

Surveillance dans le cadre d’une prescription prolongée
– clinique : signe de complication
– paraclinique : NFS, bilan hépatique et rénal, INR si AVK

haut de page

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !