Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

Onchocercose

cécité des rivières

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 05/10/20.

Dernières mises à jour
Octobre 2020 : création de la fiche(Beriel)
Sources utilisées dans cette fiche
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 :  ANOFEL - Filarioses humaines (Réf. collège de Parasito. et mycologie - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2016]

1) Généralités 1

Déf : filariose cutanée due à Onchocerca volvulus

Physiopathologie 
- Présence dans la peau des filaires adultes isolées ou regroupées dans des formations kystiques et localisation cutanée des microfilaires => syndromes cutanée et kystique de la parasitose
- Effraction cornéenne des microfilaires et réactions immunes  => troubles oculaires de la chambre antérieure et du fond d’œil (choriorétinite pigmentaire et atrophique)
- Association symbiotique entre les filaires adultes et les bactéries du genre Wolbachia

Épidémiologie 
Données épidémiologiques 
- Foyer africain +++ (sahel présaharien jusqu’en Angola et en Tanzanie)
- Régions hyper-endémique : Burkina-Faso, Ghana et Côte d’Ivoire
- Environ 17 millions de personnes infectées dans les foyers endémiques africains
- Foyer américain (Mexique, Guatemala, Venezuela, Equateur, Brésil) en voie d’élimination
- Foyer du Yémen : forme particulier de la maladie (forme ‘’Sowada ‘’)

Vecteur 
- Diptère nématocère largement répandu dans le monde du genre Simulium
- L = 1-3 mm, trapu, ‘’simulant’’ un moucheron noir, à la piqûre douloureuse
- Simulium damnosum = espèce la plus active en Afrique
- Les simulies pondent sur des plantes ou des rochers dans les eaux douces, courantes, fortement oxygénées et riches en éléments nutritifs (cascades ; chutes, rapides)
- Distribution de l’onchocercose étroitement liée au réseau hydrographique

Mode de transmission : piqûre douloureuse de la simulie. 

Parasitologie 
Agent pathogène
- Onchocerca volvulus = parasite spécifiquement humain
- Vers adultes
  . Mâle : L= 2-3 cm ; femelle : L = 50 cm
  . Durée de vie : 10-15 ans
  . vivent dans le derme libres ou emprisonnés dans des nodules fibreux (onchocercomes ou kystes onchocerquiens)

Cycle évolutif
- Les larves se déplacent dans le tissu sous-cutanée, forment des nodules et mûrissement lentement pour donner des vers adultes.
- Les vers adultes mâles et femelles s’entrelacent dans ces nodules au niveau du tissu sous cutané de la peau
- Après s’être accouplés, le ver femelle pond environ 1000 larves de microfilaires (L= 300 µm 1) par jour dans le tissu environnant
- Les microfilaires vivent environ 1-2 ans se déplaçant à travers tout le corps humain dans le tissu sous-cutané (de jour comme de nuit)
- Lorsqu’une simulie femelle pique une personne infectée lors d’un repas de sang, des microfilaires sont transmises de la personne à la mouche
- Au bout d’1-3 semaines, les microfilaires se développent à l’intérieur de la simulie pour devenir des larves infectieuses qui seront transmises à d’autres personnes lors d’un autre repas de sang de la simulie.

2) Diagnostic 1

Clinique Paraclinique
Asymptomatique
Syndromes cutané, kystiques et oculaire
Mise en évidence du parasite (ver adulte ou microfilaires)

A ) Clinique

Syndrome cutané, onchodermite 
- Prurit isolé puis lésions cutanées réalisant un prurigo
  . Lésions de grattage donnant un tableau de ‘’gale filarienne’’
  . Mélange de lésions jeunes +/- surinfectées et de lésions cicatricielles anciennes
  . localisations : lombes, fesses et cuisses
- A la longue
  . soit épaississement de la peau avec aspect pachydermique souvent lichénifié (aspect de peau de lézard)
  . ou atrophie de la peau qui se plisse
- Dans les foyers hyper-endémique, chez les sujets plus âgés : pseudo-vitiligo onchocerquien (dépigmentation bilatérale des crêtes tibiales) probablement dues aux piqûres de simulies sur la partie découverte des jambes.

Syndrome kystique 
- Onchocercomes ou nodules onchocerquiens (enkystement de plusieurs filaires adultes dans une capsule fibreuse)
  . nombre variable : 1-15/ malade (1-3 en moyenne)
  . taille variant de celle d’un pois à une mandarine
  . indolores, durs, fibreux et roulant sous le doigt
  . localisation : en regard du grand trochanter, de la crête iliaque et du gril costal (en Afrique) et dans la région cervico-céphalique (Amérique)
- Ces nodules ne suppurent jamais, ni ne se calcifient et sont facilement extraits chirurgicalement

Syndrome oculaire 
- Apparaît après 10-15 ans d’évolution (parfois moins en zone d’hyper-endémie de savane)
- Héméralopie (gêne le malade dans ses activités vespéro-nocturnes)
- Atteinte de la vision diurne avec rétrécissement progressif et bilatéral du champ visuel
- Lésions du segment antérieur
 . kératites ponctuées puis semi-lunaires
 . présence de microfilaires dans l’humeur aqueuse 
 . iridocyclite
- Lésions du segment postérieur de l’œil : choriorétinite atrophique et pigmentaire  

B ) Paraclinique

Mise en évidence du parasite adulte ou de ses embryons dans le derme  
Scarification et examen du suc dermique

Biopsie cutanée exsangue (snip test)
- fragment de peau ellipsoïde, calibré, prélevé sans anesthésie locale
- prélèvement placé dans un verre de montre contenant quelques gouttes de sérum physiologique
- les microfilaires quittent le fragment cutané et s’agitant dans le liquide sont reconnues et comptées : charge microfilarienne

Biomicroscope (lampe à fente) : présence parfois de microfilaires d’Onchocerca volvulus dans la chambre antérieure de l’œil

Ponction d'un nodule : ramène un liquide contenant des microfilaires

C ) Diagnostic différentiel

Dans les zones d’infestation massive, les microfilaires d’Onchocerca volvulus sont à différencier de celles de Mansonella streptocerca (peu sensibles aux thérapeutiques)

3) Evolution 1

Les lésions oculaires sont réversibles au début, mais à la longue évoluent vers la cécité.

4) PEC 1

A ) Traitement

- Prise unique d’Ivermectine (Mectizan® ou Stromectol®) : diminution de la production des larves par la femelle (action sur la jonction neuromusculaire des parasites)
- Ivermectine + albendazole en prise unique : action sur les filaires adultes en cure unique (particulièrement intéressante en campagne de masse)
- Antibiothérapie avec cycline (association symbiotique aux Wolbachia )

B ) Prévention

- Lutte anti-vectorielle (larvicides)
- Distribution communautaire annuelle de microfilaricide (Mectizan ®) empêchant la transmission aux vecteurs.

 

0 commentaires

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !

Notes pour les commentaires : nous somme très heureux de recevoir des commentaires. Cependant, nous tenons à préciser que : 1- nous ne sommes pas des spécialistes ; 2- comme vous, nous recherchons les réponses sur le net ; 3- nous sommes très peu et ne pouvons donc pas répondre systématiquement. N'hésitez donc pas, si une information dans la fiche manque, à poser la question et y répondre vous-même après recherche ! Merci !

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)

     

Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription et en cas de compte ‘Inactif’, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.

 




 

 

Bibliothèque
Liens externes associés


Recommandations et référentiels

Fiches
• ANOFEL - Filarioses humaines (Réf. de Parasito. et mycologie - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2016]

Recommandations
(Section vide)

Publi. scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur1000 guides cliniques pour MG,
par le Collège de la Médecine Générale

    Formulaire de contact destiné à la gestion des liens externes. Pour tout autre sujet, merci d‘utiliser ce formulaire

    Problème*
    Il n‘existe pas de lien „reco“ pour cette ficheJe connais un document non référencéUn lien comporte une erreur ou est cassé

    Je propose un nouveau lien (Entrez un URL)

    Vos coordonnées
    Pour vous demander des précisions ou vous remercier ! Votre adresse de messagerie ne sera pas enregistrée


    Search
    Localisation du mot-clé
    Titre
    Contenu (corps de texte)
    Type de contenu
    Articles
    Pages (item, matière)
    Filtres par catégories
    *Plan de fiche
    Autre
    MGS
    OD
    Matière
    Anatomie
    Cardiologie
    Dermatologie
    Endocrinologie
    Génétique
    Gériatrie
    Gynéco-obstétrique
    Hématologie
    HGE
    Immunologie
    Infectieux
    Médecine Interne
    Néphrologie
    Neurologie
    Nutrition - Sport
    Oncologie
    Ophtalmologie
    ORL - CMF - Stomato
    Orthopédie
    Pédiatrie
    Pneumologie
    Psychiatrie
    Rhumatologie
    Santé Publique
    Sémiologie
    Thérapeutique
    Urgences
    Urologie
    Vascu
    M

    Navigation

    Accès libre et gratuit

    Medg est gratuit et sans publicité ! L’ensemble de son contenu est libre d’accès et d’utilisation (non commerciale). Il a été créé exclusivement par des bénévoles, dont le seul but est d’être utile à la communauté médicale !

    Stat 2020 : 350 000 visites ! Merci !

    Participez

    Seule une participation active des internautes permettra d’améliorer le contenu du site ! Que ce soit pour une simple remarque ou une contribution sur plusieurs mois, tout est utile.
    Pensez-y pendant votre navigation, ou rendez-vous sur “Participez”

    Faites un don

    Nous vous avons fait gagner du temps pour vos révisions / consultations ? Aidez à l’amélioration du site via un don sécurisé, à partir de 1€ ! (dons exclusivement utilisés pour le développement du site)

    © 2020 – MedG

    Un site créé par et pour les professionnels de santé

    Ce site est protégé par reCAPTCHA. La
    politique de confidentialité et les termes de service de Google s’appliquent.