Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

Syndrome de larva migrans

Anisakidose, Larva migrans cutanées, Toxocarose

Une Fiche MedG réalisée sans plan prédéfini
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 08/10/20.

Dernières mises à jour
Octobre 2020 : création de la fiche (Beriel)
Sources utilisées dans cette fiche
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : ANOFEL - Syndrome de Larva migrans (Réf. collège de Parasito. et mycologie - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2016]

1) Généralités 1

Déf : ensemble des symptômes provoqués par les migrations et la survie dans l'organisme de larves de nématodes d'origine animale en impasse parasitaire. 

On distingue les syndromes de larva migrans viscérale et le syndrome de larva migrans cutanée.
- Syndromes de larva migrans viscérale 
 . Toxocarose (syndrome de larva migrans stricto sensu)
 . Anisakidose 
- Syndrome de larva migrans cutanée (dermatite ankylostomienne ou larbish)

2) Vue d'ensemble MG

Syndrome de larva migrans clinique paraclinique diagnostic différentiel évolution traitement curatif Prévention
Toxocarose

Asymptomatique 

Tableau polymorphe (signes cliniques isolées ou associés )
- Signes les plus fréquentes 
 . asthénie
 . amaigrissement 
 . fièvre ou fébricule 
- Autres signes 
 . digestifs (douleurs abdominales récurrentes, hépatosplénomégalie)
 . pulmonaires (dyspnée asthmatiforme ou syndrome de Löffler prolongé)
 . cutanés (urticaire, ...)
- Signes exceptionnels 
 . atteintes cardiaques
 . atteintes neurologique (convulsion, encéphalopathie, myélite transverse) 
- Manifestations oculaires (à distance de la contamination)
 . granulome de pôle postérieur 
 . uvéite (unilatérale ++) 

- Sérologie
- Recherche d'anticorps
- Visualisation des larves tissulaires (exceptionnel)

 

-

Les atteintes neurologiques peuvent être graves

 

- Traitement délicat et difficile à évaluer 
- Toxocarose oculaire : corticoïdes 
- Formes graves ou non améliorées par la mise en place d'une corticothérapie adaptée : albendazole (Zentel ®)

 

Mesures individuelles 
- vermifugation des chiens, des chats adultes, des chiots jusqu'à 6 mois d'âge
- lavage systématique des mains après les jeux sur le sol et avant le repas
- prévention de la géophagie

Mesures collectives 
- éviction des chiens des parcs publics et des aires de jeux
- suppression ou contrôle des bacs à sable publics

 

Anisakidose

Forme gastrique 
- Evolution aiguë
- Syndrome pseudo-ulcéreux (douleurs épigastriques violentes 4-6 heures après le repas infestant) 
+ nausées, vomissements
+ diarrhées parfois sanglantes 
+ manifestations allergiques 

Forme intestinale 
- Plus tardive, souvent asymptomatique 
- Syndrome tumoral, occlusif voire d'invagination intestinale 

Manifestations allergiques (sujets sensibilisés aux antigènes d'anisakidés)

- Fibroscopie digestive (extraction de la larve)
- Etude histopathologique 
- Sérodiagnostic 

 

Devant la forme gastrique éliminer un ulcère gastro-duodénale 

 

Les manifestations allergiques sont parfois graves et peuvent survenir lors d'une consommation ulcéreuse de poisson parasité, même cuit.

 

Extirpation endoscopique (larve) ou chirurgical (granulomes larvaires)

 

- Cuire le poisson à 65°C pendant 1 min ou le congeler à -20°C pendant 24 heures
- Eviscération précoce et mirage de la chair également préconisés pour la pêche artisanale en zone endémique

 

Syndrome de larva migrans cutanée

- Papules ou vésicules d'où part un trajet serpigineux, érythémateux et prurigineux s'allongeant d'environ 3cm/jour + prurit féroce
- Lésions localisées aux régions cutanées ayant été en contact avec le sol

Le diagnostic positif repose sur la clinique

 Larva currens : vitesse de progression = 5-6 cm/heure

 

Non traitées, les lésions disparaissent en quelques semaines

Traitement uniquement médical :
- Ivermectine (Stromectol ®) 200 μg/kg en prise unique 
ou 
- Albendazole (Zentel ®) 400 mg en prise unique pendant 3 jours
- Chez l'enfant de moins de 15 kg : préparation magistrale à base de crotamicron (Eurax ®) + comprimés écrasés d'Ivermectine ou d'Albendazole, à appliquer sur les lésions.

-

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Notes pour les commentaires : nous somme très heureux de recevoir des commentaires. Cependant, nous tenons à préciser que : 1- nous ne sommes pas des spécialistes ; 2- comme vous, nous recherchons les réponses sur le net ; 3- nous sommes très peu et ne pouvons donc pas répondre systématiquement. N'hésitez donc pas, si une information dans la fiche manque, à poser la question et y répondre vous-même après recherche ! Merci !

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)

     

Mes Fiches Personnelles de l’article
(connection nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription et en cas de compte ‘Inactif’, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.

 




 

 

Bibliothèque
Liens externes associés


Recommandations et référentiels

Fiches
• ANOFEL - Syndrome de Larva migrans (Réf. de Parasito. et mycologie - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2016]

Recommandations
(Section vide)

Publi. scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

(Section vide)

Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur1000 guides cliniques pour MG,
par le Collège de la Médecine Générale

    Formulaire de contact destiné à la gestion des liens externes. Pour tout autre sujet, merci d‘utiliser ce formulaire

    Problème*
    Il n‘existe pas de lien „reco“ pour cette ficheJe connais un document non référencéUn lien comporte une erreur ou est cassé

    Je propose un nouveau lien (Entrez un URL)

    Vos coordonnées
    Pour vous demander des précisions ou vous remercier ! Votre adresse de messagerie ne sera pas enregistrée


    Search
    Localisation du mot-clé
    Titre
    Contenu (corps de texte)
    Type de contenu
    Articles
    Pages (item, matière)
    Filtres par catégories
    *Plan de fiche
    Autre
    MGS
    OD
    Matière
    Anatomie
    Cardiologie
    Dermatologie
    Endocrinologie
    Génétique
    Gériatrie
    Gynéco-obstétrique
    Hématologie
    HGE
    Immunologie
    Infectieux
    Médecine Interne
    Néphrologie
    Neurologie
    Nutrition - Sport
    Oncologie
    Ophtalmologie
    ORL - CMF - Stomato
    Orthopédie
    Pédiatrie
    Pneumologie
    Psychiatrie
    Rhumatologie
    Santé Publique
    Sémiologie
    Thérapeutique
    Urgences
    Urologie
    Vascu
    M

    Navigation

    Accès libre et gratuit

    Medg est gratuit et sans publicité ! L’ensemble de son contenu est libre d’accès et d’utilisation (non commerciale). Il a été créé exclusivement par des bénévoles, dont le seul but est d’être utile à la communauté médicale !
    Stat 2019 : 140 000 visites ! Merci !

    Participez

    Seule une participation active des internautes permettra d’améliorer le contenu du site ! Que ce soit pour une simple remarque ou une contribution sur plusieurs mois, tout est utile.
    Pensez-y pendant votre navigation, ou rendez-vous sur “Participez”

    Faites un don

    Nous vous avons fait gagner du temps pour vos révisions / consultations ? Aidez à l’amélioration du site via un don sécurisé, à partir de 1€ ! (dons exclusivement utilisés pour le développement du site)




    © 2020 – MedG

    Un site créé par et pour les professionnels de santé