Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Rage

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 14/04/19.
Dernières mises à jour
– Août 2021 : ajout de la source HAS et mise à jour de la source Pilly, ajout du tableau de prophylaxie post-exposition (Beriel)
Avril 2019 : ajout de la source INPES, précisions concernant le diagnostic paraclinique et les protocoles de vaccination / sérothérapie (Vincent)
Octobre. 2018 : création de la fiche (Beriel + Thomas)
Sources utilisées dans cette fiche
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : Pilly Etudiant – Zoonoses (Réf. d’Infectiologie – 2021)
2 : Guide des vaccinations 2012 – Rage (INPES)
3 :  Vaccination contre la rage en prophylaxie post-exposition (RBP – HAS, 2018)
Table des matières

1) Généralité 1

Déf : Zoonose due à un virus neurotrope fragile, de la famille des Lyssavirus. 

Epidémiologie – Transmission
– Transmission directe par contact avec le virus (morsure, salive : peau lésée ou muqueuse, griffure) à partir d’un animal infecté
– Situations à risque en France : contact avec animaux terrestres importés, chauves-souris (rage des chiroptères), voyage en zone à risque. La France est épargnée par la rage des animaux terrestres non volants (chiens, chats, furets)
– Données mondiales : 55000 décès chaque année

2) Diagnostic 1 1La référence est notée « 1 » mais ces données présentes dans la précédente édition du Pilly ne sont pas reprises dans le Pilly Etudiant 2021.

Clinique Paraclinique
Encéphalite avec spasme hydrophobique
PCR ++, Culture, Immunofluorescence directe

A ) Clinique

  • Anamnèse

Notion de contact (morsure, griffure, salive) avec un animal atteint de rage (Diagnostic de certitude)

Incubation : 10 jours à 1 an (d’autant plus courte que le lieu d’inoculation est richement innervé ou proche du SNC : face, mains)

  • Examen physique

Phase d’état : Tableau d’encéphalite avec spasme hydrophobique  +++ (contraction paroxystique du pharynx, empêchant la prise de boisson)

B ) Paraclinique

RT-PCR (diagnostic de certitude) 2 à la recherche d’acides nucléiques viraux sur divers prélèvements
– Salive : virus présent de façon transitoire, prélèvement à répéter 3 fois
– Biopsies de follicules pileux de la nuque
– LCR (moins sensible)

Si l’animal meurt ou est euthanasié, isolement du virus par immunofluorescence, PCR ou culture sur tête de l’animal euthanasié 1.

3) Evolution 1

Le virus reste silencieux tant qu’il n’a pas atteint l’encéphale. On profite de ce délai pour réaliser une vaccination curative. Une fois les symptômes déclarés, l’évolution se fait constamment vers le décès.

4) PEC 1

Il n’existe aucun traitement curatif ! Seul une PEC préventive pré- et post-exposition sont possibles. Le traitement préventif se fait dans un centre antirabique.
Maladie à déclaration obligatoire 2
Ne pas oublier la PEC de la plaie associée.

En cas de risque élevé : Vaccination curative et sérothérapie afin d’assurer une immunité protectrice rapide. En cas de risque élevé, la durée d’incubation est courte et la vaccination à elle seule n’est plus suffisante.

En cas de risque quasiment nul
– Pas de mesures spécifiques
– Surveillance vétérinaire obligatoire pour l’animal pendant 14 jours et rédaction de certificat à J0, J7 et J14. Si pas de signes, la morsure n’était pas infectante.

Autres mesures de prévention
– Lutte contre la rage animale : Vaccination
– Vaccination prophylactique : profession à risque, voyage en zone d’endémie

Vaccination curative immédiate (sujet non immunisé ou statut immunitaire incertains) 3
– Protocole 2-1-1 de Zagreb (2 injections à J0 – 1 à chaque bras -, puis une à J7 et J21)
– Protocole de Essen chez l’immunodéprimé (injections à J0, 3, 7, 14 et 28)
– Arrêt vaccination si observation vétérinaire OK 

Niveaux de risque d’exposition par catégorie
– Catégorie 1 : Contact ou alimentation de l’animal ; léchage sur peau intacte
– Catégorie 2 : Peau découverte mordillée ; griffures bénignes ou excoriations sans saignements ; léchage sur peau érodée
– Catégorie 3 : Morsure (s) ou griffure (s) ayant traversées la peau ; contamination muqueuse par la salive (léchage)

Mesures préventives en pratique (OMS, 2018) 3

  Avant exposition  2
(Population à risque)
exposition de catérgorie 1 exposition de catégorie 2 exposition de catégorie 3 
Individus jamais encore immunisés quel que soit
le groupe d’âge
3 doses : J0, J7 et J21
Rappel à 1 an puis tous les 5 ans
Lavage des surfaces cutanées exposées (pas de PPE requise)  Lavage de la plaie et vaccination immédiate 
– Injection ID en deux sites à J0, J3 et J7
ou 
– Injection en IM en 2 sites à J0 et en 1 site à J7 et J21

 

L’administration d’Ig antirabiques N’EST PAS indiquée

Lavage de la plaie et vaccination immédiate 
– Injection ID en deux sites à j0, j3 et j7
ou
– Injection IM en 1 site à j0, j3, j7 et entre j14 et j28
ou
– Injection IM en 2 sites à j0 et en 1 site à j7 et j21

 

L’administration d’Ig antirabiques EST recommandée (au même moment à j0, site différent)

Individus précédemment
immunisés quel que soit
le groupe d’âge
Lavage des surfaces cutanées exposées (pas de PPE requise) Lavage de la plaie et vaccination immédiate
– Injections ID en 1 site à j0 et à j3 
ou 
– Injections ID en 4 sites à j0 
ou
– Injections IM en 1 site à j0 et j3 
ou 

 

Les immunoglobulines antirabiques NE SONT PAS indiquées

Lavage de la plaie et vaccination immédiate 
– Injections ID en 1 site
à j0 et j3
ou
– Injections ID en 4 sites
à j0
– Injections IM en 1 site
à j0 et j3

 

Les immunoglobulines
antirabiques ne sont pas
indiquées.

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Une réponse à “Rage”

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.




Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Infectieux
Item(s) R2C (ECNi) : 173 (169)

Articles liés
Pasteurellose
Borréliose de Lyme
Toxoplasmose
Distomatose intestinale
Rouget du porc
Fièvre du Nil occidental
Fièvre de la vallée du Rift
Zoonoses
Hydatidose
Brucellose
Voir plus...

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
Pilly Etudiant - Zoonoses (Réf. d’Infectiologie - 2021)

Recommandations
Vaccination contre la rage en prophylaxie post-exposition (RBP - HAS, 2018)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale