Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Catégorie de fiche MedG
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition – Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL – CMF – Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu
Catégorie de lien externe
Grand public
Outils
Références
Fiches
Publications scientifiques
Recommantations
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Syndromes canalaires et compressions nerveuses posturales

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 03/01/18.
Dernières mises à jour
– Janv. 2018 : relecture, publication (Thomas)
– Déc. 2017 : création de la fiche (Vincent)
Sources utilisées dans cette fiche
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : CEN 4e édition 2016 – item 93 (référentiel de neurologie)
1B : COFER 5e édition 2015 (référentiel de rhumatologie)
1C : Neurochirurgie 1e édition 2016 – item 93 (référentiel de neurochirurgie – non disponible en ligne)

1) Généralité 1A

Déf : les syndromes canalaires sont liées à des compressions des troncs nerveux périphériques dans des zones de cheminement du nerf anatomiquement étroites. On leur rattache les compressions dites posturales survenant dans des zones où le nerf est superficiel, vulnérable à une compression externe. Il s’agit d’une mononeuropathie (atteinte tronculaire)

Physiopathologie
– initial : bloc de conduction secondaire à la compression.
– formes sévères et prolongées : dégénérescence axonale.

FdR : la sensibilité à la compression est accentué par
diabète
hypersensibilité héréditaire à la pression (= neuropathie tomaculaire)

Principaux syndromes :  Selon le tronc nerveux atteint, les causes à évoquer et le traitement sont différents. Les principaux syndromes font donc l’objet d’une fiche dédiée.

SYNDROMES CANALAIRES ET COMPRESSIONS POSTURALES
Au membre supérieur
Nerf médian : syndrome du canal carpien
– Nerf ulnaire : au coude ou au poignet (syndrome de la loge de Guyon) 1B 
Nerf radial dans la gouttière humérale
– Nerf supra-scapulaire 1B
Au membre inférieur
Nerf cutané latéral de la cuisse : méralgie paresthésique
Nerf fibulaire commun
Nerf tibial postérieur : syndrome du canal tarsien 1B
Nerf digital : maladie de Morton 1B
Nerf pudendal : syndrome d’Alcock 1B
Nerf sciatique : syndrome du canal infrapiriforme = syndrome du pyramidal 1C

 

2) Diagnostic 1A

Clinique Paraclinique
Syndrome neurogène périphérique systématisé à 1 territoire tronculaire ENMG : bloc de conduction ± dégénérescence axonale

A ) Clinique

Topographie : atteinte tronculaire systématisée, dans un territoire ne dépassant pas la main ou le pied

Atteinte sensitivo-motrice du syndrome neurogène périphérique 0, variable selon le nerf atteint et la vitesse d’installation.
– Compression aiguë : prédominance motrice indolore
– Compression chronique : prédominance sensitive, voire sensitive pure

Remarques : formes atypiques devant conduire à remettre le diagnostic en cause :
– atteinte motrice pure
– atteinte aigüe sensitivomotrice douloureuse (vascularite)

± Amyotrophie en cas d’atteinte axonale évoluée

B ) Paraclinique

ENMG (non systématique 1B) : signes neurogènes dans le territoire atteint, précisant la topographie tronculaire
– Signes d’atteinte démyélinisante 0 : ralentissement ou bloc de conduction
– ± Signes de dégénérescence axonale : diminution de la réponse motrice ou sensitive en aval du site lésionnel

Imagerie : « le plus souvent inutile » 1A

C ) Diagnostic différentiel 1A

Radiculopathies : le territoire atteint dépasse la main ou le pied

Atteinte tronculaire des vascularites : aiguë, sensitivo-motrice et douloureuse

SLA et neuronopathies motrices : atteinte motrice pure

3) PEC 0

PEC initiale souvent médicale (antalgique, kiné, infiltration…), puis si échec décompression chirurgicale

En cas de récidive ou d’atteinte multiple, rechercher une hypersensibilité héréditaire à la pression 0

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

5 réponses à “Syndromes canalaires et compressions nerveuses posturales”

  1. Il n’est pas précisé dans le ref. de neuro 2 détails qui nous parraissent évidents :
    – que le signes à l’ENMG « bloc de conduction » soit du à une atteinte demyélinisante.
    – que le syndrome clinique est celui d’un syndrome neurogène périphérique.

  2. “La douleur tronculaire est limité à la main ou au pied” texte issu du ref. de neuro, valable pour la plupart des syndromes canalaires, mais pas tous (douleur périnéale dans le syndrome l’alcock, …)

  3. La flexion du tronc en avant lors de la marche s’appelle camptocormie. Mais à ma connaissance ce n’est ni la cause ni la conséquence d’une compression nerveuse périphérique (?)

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription et en cas de compte ‘Inactif’, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.




Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Neurologie
Item(s) R2C (ECNi) : 95 (93)

Articles liés
Syndrome de compression du nerf supra-scapulaire
Pathologie rachidienne cervicale « commune »
Pathologie rachidienne lombaire « commune »
Neuropathie héréditaire avec hypersensibilité à la pression
Syndrome de compression du nerf fibulaire commun au col de la fibula
Syndrome de compression du nerf radial dans la gouttière humérale
Maladie de Morton
Méralgie paresthétique
Névralgie pudendale
Syndrome du canal infrapiriforme
Voir plus...

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
COFER - Radiculalgie et syndrome canalaire (Réf. de Rhumatologie - 2020) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
Neurochirurgie 2e édition (Réf. de Neurochirurgie - 2019) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
CEN - Radiculalgies et syndromes canalaires – Neuropathies périphériques – Polyradiculonévrite aiguë inflammatoire (syndrome de Guillain-Barré) (Réf. de Neurologie - 2019)
CFCOT 2e édition (Réf. d’Orthopédie - traumatologie - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2017]
CERF-CNEBMN (Réf. d’Imagerie médicale – Radiologie – Médecine nucléaire - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale