Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Catégorie de fiche MedG
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition – Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL – CMF – Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu
Catégorie de lien externe
Grand public
Outils
Références
Fiches
Publications scientifiques
Recommantations
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Ostéochondrite disséquante

Maladie de König, OCD

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 13/08/19.

Rhumatologie  
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi x


Dernières mises à jour
– Août 2019 : Création de la fiche (Beriel + Thomas)

Sources

MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable 
: B.Moyen, D.Laptoiu, G. Lefort, J-L. Lerat. Ostéochondrite disséquante des condyles fémoraux. Elsevier, 2006 (article original)

1) Généralités 2 

Déf : L’ostéochondrite disséquante (OCD) correspond à une zone localisée de modification vasculaire atteignant l’os sous-chondral.
La présente fiche traite de l’OCD du genou  (Localisation principale +++)

 

2) Diagnostic 2

Clinique Paraclinique
 Douleurs Radiographie
IRM
Arthroscopie

A ) Clinique

  • Anamnèse

Signes fonctionnels 
– Douleurs diffuses, d’horaire mécanique.
– ± Sensations d’accrochage (mouvements de flexion-extension)
– ± Blocage vrai (rare, en cas de lésion ostéochondrale libérée dans l’articulation)

  • Examen physique

Signes cliniques 
– Absents ++
– ± Hydarthrose (rare) 
– Signe de Wilson (OCD du condyle médial) : Douleur réveillée lors du passage de la flexion en extension du genou, le tibia étant en rotation interne forcée. La douleur disparaît lors de la rotation externe du tibia.
– ± Limitation de la mobilité (rare)

B ) Paraclinique

> Radiographie : La radiographie permet de classer les lésions de l’OCD selon Bedouelle.

  • Classification selon Bedouelle

Stade 1a : Image claire ou niche bien limitée avec contours épaissis et un peu plus opaques. Pas de calcification ou d’ossification. 
Stade 1b : Image lacunaire avec des ombres de calcifications ou d’ossifications petites, irrégulières, souvent multiples
Stade 2a : Séquestre enclos avec une image condensée, unique ou multiple assez dense, parfois irrégulière, séparée par une bande claire non ossifiée du fond de la loge d’ostéochondrite. La lésion reste de niveau par rapport au condyle.
Stade 2b : stade 2a + fissure sur un bord
Stade 3   : Image en «grelot». Lésion largement fissurée et ouverte dans l’articulation. Image du séquestre plus dense, parfois lamellaire et souvent décalée par rapport à la surface osseuse du condyle. Le séquestre reste dans sa loge, retenu par un pédicule cartilagineux ou synovial. Parfois, il peut être entièrement détaché.
Stade 4   : Stade du corps étranger intra-articulaire.

> IRM : L’IRM permet de classer les lésions de l’OCD selon Dipaola 

  • Classification selon Dipaola

Stade 1 : Epaississement du cartilage articulaire ; Diminution de signal osseux en T2.
Stade 2 : Brèche dans la surface articulaire ; Diminution du signal osseux en T2 avec une zone de tissus fibreux entourant l’OCD
Stade 3 : Séparation du cartilage ; Augmentation du signal en T2 en arrière du fragment témoignant de la présence de liquide synovial
Stade 4 : Corps étranger libre

> Arthroscopie : Elle permet de classer les lésions de l’OCD selon Guhl

  • Classification selon Guhl

Stade 1 : Cartilage intact (couleur et consistance)
Stade 2 : Fissure périphérique non circonférentielle
Stade 3 :  Lésion partiellement détachée 
Stade 4 : Cratère avec ou sans un corps étranger

C ) Diagnostic différentiel

– Les fractures traumatiques ostéochondrales
– Les anomalies d’ossification
– La polyostéochondrose juvénile

3) Evolution 2

A) Histoire naturelle

La cicatrisation spontanée est possible dans l’OCD juvénile.

B) Complications

Arthrose du genou

 

4) PEC 2

A) Bilan initial 0

IRM : Vitalité (dévascularisation) +  Instabilité 
Arthro-TDM : Instabilité 

Les critères d’instabilité 
– Hypersignal interface os-fragment (IRM)
– Fissuration du cartilage
– Défect osseux
– Microgéodes

B) Traitement

  • Traitement orthopédique

– Immobilisation 
– Indiquée uniquement en cas d’OCD juvénile 0

  • Traitement chirurgical 

> Moyens
– Multiperforations
– Fixation
– Excision du fragment et débridement du fond de la niche
– Greffes
– Ostéotomie directionnelle

> Indication : Elle est fonction de plusieurs paramètres comme l’âge du patient, le siège de la lésion, le volume de l’ostéochondrite, le stade évolutif.

 

 



 

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Une réponse à “Ostéochondrite disséquante”

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription et en cas de compte ‘Inactif’, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.



Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Orthopédie, Pédiatrie, Rhumatologie
Item(s) R2C (ECNi) : +28, 361 (357)

Articles liés
Luxation postérieure de l’articulation gléno-humérale
Maladie de Scheuermann
Ostéochondrose déformante du tibia
Pathologie de la coiffe des rotateurs
Disjonction sterno-claviculaire
Disjonction acromio-claviculaire
Luxation Erecta
Luxation antéro-inf. recidivante de l’articulation gléno-humérale
Luxation antérieure aiguë de l’articulation gléno-humérale
Lésion méniscale du genou
Voir plus...

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CNPU 8e édition (Réf. de Pédiatrie - 2021) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2014] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
COFER - Lésions périarticulaires et ligamentaires du genou, de la cheville et de l’épaule (Réf. de Rhumatologie - 2020) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
CFCOT 2e édition (Réf. d’Orthopédie - traumatologie - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2017]

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

Ostéochondrite disséquante du genou (Fiche Info Patient - SOFOP, 2020)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies
La rhumatologie pour tous (Site Web) Site grand public de la société française de rhumatologie

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale