Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Catégorie de fiche MedG
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition – Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL – CMF – Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu
Catégorie de lien externe
Grand public
Outils
Références
Fiches
Publications scientifiques
Recommantations
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Luxation antérieure aiguë de l’articulation gléno-humérale

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 02/03/20.

Orthopédie
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 357


Dernières mises à jour
Mars 2020 : relecture, ajout de la source CNUMU, modifications mineures (Vincent)
– Juin 2019 : Création de la fiche (Beriel + Thomas)
Sources
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A  : CFCOT 1ere édition 2017 – item 357 (Référentiel des enseignants d’Orthopédie-traumatologie)
1B : CNUMU 1ère édition 2015 (référentiel des enseignants d’urgence)

1) Généralités 1A

Déf : Perte de contact entre la tête humérale qui passe en avant de la glène scapulaire

Rappel anatomique : voir la fiche « anatomie de l’épaule« 

Epidémiologie : très fréquentes,  95% des cas de luxations gléno-humérales et 11% des cas de traumatismes de l’épaule

Classification : selon la position de la tête humérale par rapport à l’apophyse coracoïde. Elles peuvent donc être extra, sous ou intra-coracoïdiennes.

Etiologie 0
– Accident sportif : ski +++, football, rugby, etc
– ± Accident de travail ou Accident de la voie publique

Mécanisme
– Indirect : chute sur le coude le membre en rétropulsion rotation externe
– Direct (rare) : chute sur le moignon de l’épaule avec impact postéro-externe

2) Diagnostic 1A

Clinique Paraclinique
Douleur ; Attitude antalgique ; Impotence fonctionnelle Radiographie de l’épaule 

A ) Clinique

  • Anamnèse

Terrain
– Sujet jeune, notion d’activité sportive
– Terrain d’hyperlaxité constitutionnelle

Signes fonctionnels : Douleurs +++

  • Examen physique

Signes cliniques
– Le patient soutient le membre lésé avec le membre sain (attitude du traumatisé du membre supérieur)
– Membre en position de légère abduction rotation externe
– Coup de hache externe
– Signe de l’épaulette (saillie de l’acromion)
– Saillie de la tête humérale en avant dans le sillon delto-pectoral
– Elargissement antéro-postérieur de l’épaule de profil
– Signe de BERGER (irréductibilité de l’abduction rotation externe)
– Pas de testing de mobilité active (douleur++)

B ) Paraclinique

Radiographie de l’épaule face et profil de LAMY ± incidence de GARTH : permet de voir la lésion et de la classer (La Rx doit être réalisée avant toute tentative de réduction +++)

3) Evolution 1A

A) Histoire naturelle

En l’absence de prise en charge l’évolution naturelle se fait vers des complications précoces.

B) Complications

  • Complications aigüe

– Complications neurologiques après 40 ans : atteinte du nerf axillaire +++, du nerf radial ++ voire du plexus complet.
– Vasculaires : abolition des pouls périphériques (c’est une urgence !!)

  • Complications tardives

Lorsque la surveillance n’est pas faite après PEC, les complications tardives peuvent survenir :
– Sujet jeune : Récidives +++
– Sujet d’âge mûr : déficit neurologique, rupture de coiffe +++, capsulite rétractile, complications osseuses 1B (encoche humérale de Malgaigne, éculement ou fracture du bord antéro-inférieur de la glène, fracture du tubercule majeur)
– Sujet âgé : Impotence sévère (souvent rupture préalable de la coiffe des rotateurs)

4) PEC 1A

A ) Traitement

Réduction urgente et en douceur +++
– Le plus souvent sous sédation simple (palier 3 + NO 1B) : Manœuvre de MILCH ou Manœuvre de KOCHER
– En cas de luxation intra-coracoïdienne, de fracture associée (trait en regard
du col huméral ++, fracture du trochiter), d’irréductibilité ou de complications : Réduction sous anesthésie générale
– De façon exceptionnelle : réduction à ciel ouvert en cas de fracture associée ou d’irréductibilité par incarcération (capsulaire ou bicipitale)
– Après la réduction une réévaluation clinique est nécessaire (atteintes neurologique et vasculaire ++, lésions osseuses associées) ainsi qu’une vérification de la réduction par radiographie (incidences de face, profil de LAMY et incidence de GARTH)

Le membre est immobilisé coude au corps (type DUJARRIER)
– immobilisation de 3 semaines classiquement
– La durée d’immobilisation est plus longue (6 semaines) chez le sujet très jeune à haut risque de récidive
– A cause du risque de raideur la durée d’immobilisation est plus courte chez le sujet âgé.

Manœuvre de MILCH : bras amené en rotation externe et abduction
progressivement jusque 150° puis la tête humérale est repoussée et le bras
est ramené en rotation médiale coude au corps

Manœuvre de KOCHER : le bras est placé en adduction puis rotation latérale

B ) Suivi

– Sujet jeune : Rééducation pour renforcement des rotateurs internes et reprogrammation proprioceptive. Eviction des sports à risque
– Sujet d’âge mûr : Suivi en consultation, intensification de la rééducation, arthroscanner de la coiffe, EMG du nerf axillaire

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Une réponse à “Luxation antérieure aiguë de l’articulation gléno-humérale”

  1. Du coup il faut faire 1 radio avant + 1 radio après ?!? Pas pratique… c‘est une PEC aux urgences systématique alors ? Cela arrive fréquemment dans les match (hand, rugby…)
    Même pour les récidives (parfois assez fréquente chez les sujets jeunes) ?

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription et en cas de compte ‘Inactif’, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.



Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Orthopédie, Rhumatologie, Urgences
Item(s) R2C (ECNi) : 361 (357)

Articles liés
Luxation postérieure de l’articulation gléno-humérale
Pathologie de la coiffe des rotateurs
Disjonction sterno-claviculaire
Disjonction acromio-claviculaire
Luxation Erecta
Luxation antéro-inf. recidivante de l’articulation gléno-humérale
Lésion méniscale du genou
Lésion ligamentaire du genou
Lésions ligamentaires de la cheville
Syndrome rotulien
Voir plus...

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CNUMU-APNET 4e édition (Réf. de Médecine d´urgence - 2022) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2020]
COFER - Lésions périarticulaires et ligamentaires du genou, de la cheville et de l’épaule (Réf. de Rhumatologie - 2020) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
CFCOT 2e édition (Réf. d’Orthopédie - traumatologie - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2017]

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
Öztürk "PEC d’un premier épisode de luxation antéro-inférieure de l’épaule chez l’athlète" (Rev Med Suisse, 2018)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies
La rhumatologie pour tous (Site Web) Site grand public de la société française de rhumatologie

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale