Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Catégorie de fiche MedG
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition – Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL – CMF – Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu
Catégorie de lien externe
Grand public
Outils
Références
Fiches
Publications scientifiques
Recommantations
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Syndrome rotulien

SDFP, Syndrome douloureux fémoro-patellaire, Syndrome fémoro-patellaire

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 14/08/19.

Rhumatologie
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi x


Dernières mises à jour
Août 2019 : Création de la fiche (Beriel + Thomas)

Sources

MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable 
: M. Saubade et Al. Mieux comprendre le syndrome douloureux fémoro-patellaire pour mieux le traiter. Revue médicale Suisse, 2014 (article original)

1) Généralités 2

Déf : Le syndrome rotulien ou syndrome fémoro-patellaire ou syndrome douloureux fémoro-patellaire (SDFP) correspond à une douleur antérieure du genou au niveau de la patella, après exclusion de lésions intra-articulaires ou péripatellaires.

Physiopathologie : Le SDFP résulte d’un mauvais «tracking» rotulien (cheminement de la rotule) lors de la mobilisation du genou, étant à l’origine d’une compression excessive sur les facettes patellaires.

 

2) Diagnostic 2 

Clinique Paraclinique
Douleur +++

A ) Clinique

  • Anamnèse

Facteurs de risques
> Facteurs intrinsèques :
– Anomalies anatomiques (dysplasie patellaire, patella Alta, dysplasie trochléenne)
– Défaut d’alignement et altération de la biomécanique des membres inférieurs (statique ou dynamique)
– Dysfonction musculaire (faiblesse du quadriceps, dysbalance entre le vaste médial et le vaste latéral)
– Hypermobilité patellaire
– Rétinaculum patellaire latéral rétracté
– Hypoextensibilité du quadriceps, des ischio-jambiers ou de la bandelette ilio-tibiale
– Antécédent de chirurgie ou traumatisme du genou ou du membre inférieur proximal
– Technique sportive et expérience
> Facteurs extrinsèques : 
– Type de sport ou d’activité pratiqués
– Conditions environnementales (escaliers, pentes)
– Type de surface
– Equipement utilisé (type de chaussure)

Signes fonctionnels 
– Douleur antérieure du genou : 
Siège : Derrière la rotule ou autour d’elle ± décrit par le patient le doigt en cercle autour de la rotule = circle sign
Début : Insidieux 
Intensité : Variable
Evolution : Fluctuante. Apparaît généralement une dizaines de minutes après le début de l’activité et disparaît quelques heures à la fin de celle ci.
Facteurs aggravants : Position assise prolongée = signe du cinéma ; Montée ou descente des escaliers ; Marche rapide ; Course à pied ou autres activités impliquant une flexion du genou
– ± Sensation d’instabilité de la rotule ± Défaut de glissement (bruits articulaires, accrochages, ressauts, pseudoblocages)

  • Examen physique

Signes cliniques 
– Site douloureux à la palpation

B ) Paraclinique

Le diagnostic est essentiellement clinique. Les examens paracliniques viseront à faire le diagnostic différentiel.

C ) Diagnostic différentiel 

Les lésions intra-articulaires ou péripatellaires du genou.

 

3) Evolution 

Aucune donnée sur l’évolution n’a été trouvée dans les sources.

 

4) PEC 2

  • Traitement conservateur 

– Réduction des contraintes fémoro-patellaires (repos partiel ou complet ; vélo ou natation conseillés)
– Physiothérapie 
– Autres : Orthèse du genou (efficacité limitée) ; ± supports plantaires

  • Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical est envisagé dans les cas complexes présentant une anomalie structurelle (rare) 

 

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

2 réponses à “Syndrome rotulien”

  1. Dans les signes cliniques, il faut préciser :
    – Touche en majorité les ado ++
    – En position allongé, la mobilisation de la rotule vers le bas entraine un frottement typique très désagréable pour le patient
    – signe de Zohlen + : patient allongé, rotule maintenue vers le bas. On demande au patient de soulever la jambe (tendu à 180°) pour contracter le quadriceps (ce qui fait remonter la rotule, bloquée par notre main). Douleur vive. Image ici : http://www.medecine.ups-tlse.fr/pcem2/semiologie/genou/Semiologie%20du%20genou%20-%20PCEM%202%20-%20mars%202011.pdf

  2. Ce syndrome semble se retrouver beaucoup en période de croissance, mais le terme est également utilisé en cas d‘arthrose (et donc chez une autre population) ….

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription et en cas de compte ‘Inactif’, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.



Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Orthopédie, Rhumatologie
Item(s) R2C (ECNi) : 361 (357)

Articles liés
Luxation postérieure de l’articulation gléno-humérale
Pathologie de la coiffe des rotateurs
Disjonction sterno-claviculaire
Disjonction acromio-claviculaire
Luxation Erecta
Luxation antéro-inf. recidivante de l’articulation gléno-humérale
Luxation antérieure aiguë de l’articulation gléno-humérale
Lésion méniscale du genou
Lésion ligamentaire du genou
Lésions ligamentaires de la cheville
Voir plus...

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
COFER - Lésions périarticulaires et ligamentaires du genou, de la cheville et de l’épaule (Réf. de Rhumatologie - 2020) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
CFCOT 2e édition (Réf. d’Orthopédie - traumatologie - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2017]

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies
La rhumatologie pour tous (Site Web) Site grand public de la société française de rhumatologie

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale