Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Epidermolyse aigüe staphylococcique

SSSS, staphylococcal scalded-skin syndrome

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 26/07/21.

Dernières mises à jour
Juillet 2021 : relecture, modifications mineures de forme (Thomas)
– Mai 2021 : création de la fiche (Beriel)
Sources utilisées dans cette fiche
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
2 : Épidermolyse aiguë staphylococcique (Fiche de synthèse – Thérapeutique dermatologique, 2014)

1) Généralités 2

Déf : l’épidermolyse aiguë staphylococcique, en anglais staphylococcal salded-skin syndrome (SSSS)0, est une dermite exfoliative caractérisée par le décollement superficiel de l’épiderme secondaire à une infection par staph. aureus producteur d’exfoliatine. 

Physiopathologie 
– Le foyer infectieux se trouve à distance des zones de décollement cutané 
– La bactérie produit des exfoliatine A et/ou B, qui diffuse par voie sanguine
– Il s’agit de protéases clivant la desmogléïne 1 entraînant un décollement de l’épiderme au niveau du stratum granulosum

2) Diagnostic 2

Clinique Paraclinique
exanthème scarlatiniforme
décollement superficiel de l’épiderme

A ) Clinique

  • Anamnèse

Terrain : notion de foyer infectieux cutané (omphalite, impétigo facial +++) ou autre (ORL, etc.)

  • Examen physique

Initialement
– Exanthème scarlatiniforme 
– Fièvre chez l’enfant ± altération de l’état général

Après 24h : 
– Apparition d’un décollement ± important, débutant au niveau des zones de frottement (plis, siège)
– Formes sévères : bulles, érosions post-bulleuses et décollement généralisé (rares, période néonatale +++)

Note : chez le sujet non immunodéprimé, l’importance du décollement dépend principalement de l’âge du patient (clairance rénale des toxines, immunisation antitoxinique)

B ) Paraclinique

Le diagnostic positif est clinique 0

C ) Diagnostic différentiel

Devant le décollement épidermique 
Nécrolyse épidermique toxique : atteinte des muqueuses ++, prise médicamenteuse0
– Brûlures (maltraitance) : absence de décollement au niveau des plis

Devant une forme pauci-symptomatique 
Scarlatine staphylococcique : desquamation palmo-plantaire et périnéale à j4-j7 (sécrète des toxines super antigènes)

3) Evolution 2

Le pronostic dépendant du terrain. 
En cas de forme pauci-lésionnelle = excellent pronostic. 

4) PEC 2 

A ) Bilan initial

Aucun si bien toléré 0

B ) Traitement

Traitement du foyer infectieux :
– traitement antibiotique anti-staphylococcique administré per os ou i.v. selon la sévérité (en France, les souches de staphylocoque sécrétrice des ETA et ETB sont exceptionnellement résistante à la méticilline)
– Soins locaux : réalisation d’une toilette quotidienne avec un savon antiseptique + antibiothérapie locale en cas d’impétigo associé

Si sévère : 
– Réhydratation +++ (adaptée à la sévérité du décollement cutanée notamment dans les formes néonatales)
– Soins en unités de surveillance continue ou en unité d’hospitalisation traditionnelle (selon sévérité du tableau et âge du patient)

 

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Une réponse à “Epidermolyse aigüe staphylococcique”

Répondre à Thomas (admin MedG) Annuler la réponse

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.







Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Dermatologie, Infectieux
Item(s) R2C (ECNi) : 114 (112), 155 (152)

Articles liés
Variole du singe
Miliaire sudorale
Exanthème de l’adulte
Exanthème de l’enfant
Syndrome du choc toxique staphylococcique
Maladie de Kawasaki
Scarlatine
Exanthème subit
Mégalérythème épidémique
Rubéole
Voir plus...

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CEDEF - Exanthème et érythrodermie de l’enfant et l’adulte (Réf. de Dermatologie - 2017)
CEDEF - Infections cutanéo-muqueuses bactériennes et mycosiques (Réf. de Dermatologie - 2017)
Épidermolyse aiguë staphylococcique (Fiche de synthèse - Thérapeutique dermatologique, 2014)

Recommandations
Prise en charge des infections cutanées bactériennes courantes (RBP - HAS, 2019. Synthèse PDF)

Publications scientifiques
Hubiche "Pathologie infectieuse émergente et classique" (Thérapeutique et dermato-vénérologie, 2012)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Dermato-Info (Site Web) Site d'information grand public de la société française de dermatologie
Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale