Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Fièvre aiguë

Il existe un projet MedG pour cet article ! Cliquez ici pour en savoir plus, financer ou réaliser ce projet.

Fiche OD
Une Fiche MedG Orientation Diagnostique
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 11/11/18.

Infectieux
Fiche réalisée selon le plan OD
Item ECNi 144

(Pour les particularités pédiatriques : voir fiche pédiatrique)
(Les fièvres prolongées et chez l’immunodéprimé font l’objet de 2 items spécifiques)


Dernières mises à jour
Novembre 2018 : mise à jour de la source Pilly, modifications mineures (Vincent)
Avril 2018 : ajout de la source 2 (Thomas)
– Février 2017 – publication de la fiche (Vincent + Thomas)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : ECN Pilly 2018 – item 144 (référentiel des enseignants en infectiologie)
2 : Hyperthermie du syndrome malin des neuroleptiques, du syndrome sérotoninergique, ou liée à l’ecstasy : approche thérapeutique (J. Hanna, Réanimation 2001 ; 10 : 412-7 )
Sommaire
1) Etiologie
2) Orientation diagnostique
– A) Clinique
– B) Paraclinique
– C) Synthèse
3) Traitement symptomatique

!! URGENCES !!

Etiologie / Clinique
Sepsis sévère / choc septique
Purpura fulminans
Neutropénie / Asplénie

Déf : hausse de la température centrale au dessus de 38° le matin et 38.3° le soir (prise axillaire ou orale : ajouter 0,5°C), en réponse à une agression tissulaire. Cette définition ne tient pas compte des facteurs physiologiques influençant la thermorégulation (âge, sexe, rythme nychtéméral, activité physique…).

On parle de fièvre prolongée lorsque celle-ci dure plus de 20 jours. Les étiologies infectieuses sont plus rares dans ce cas (<50%).

1) Etiologie 1

  • Etiologies infectieuses

Virose +++

Infection bactérienne : penser aux infections privilégiées selon le terrain
– grossesse : PNA, rubéole, infection gynécologique ou abdominale atypique, listériose
– Prothèse valvulaire : endocardite infectieuse
– chirurgie récente : infection du site opératoire
– diabète, dialyse, toxicomanie : Infection à S. aureus
– cirrhose : S. Pneumoniae
– déficit immunitaire : humoral (bactéries encapsulées), cellulaire (CG+, P. aeruginosa…)

Infection mycologique, essentiellement chez l’immunodéprimé

Infection parasitaire
paludisme ++
toxoplasmose chez la femme enceinte et l’immunodéprimé

Note : certaines infections ne donnent pas de fièvre
– Toxi-infections (choléra, tétanos, botulisme)
– Infections chroniques (ostéites, sinusites)
– Les infections à BGN donnent parfois des hypothermies

  • Etiologies des hyperthermies (« thermostat » hypothalamique normal)

– Coup de chaleur : sport intense, personne agée en période de canicule
– Syndrome malin des neuroleptiques 2
– Syndrome sérotoninergique (médicamenteux) 2
Syndrome d’intoxication aigüe aux amphétamines (dont ecstasy++) 2
Thyrotoxicose, phéochromocytome (rare)

  • Autres étiologies non-infectieuses

– Lésion tissulaire : Chirurgie, trauma / Hémorragie méningée / hématome / pancréatite aiguë
– Accident thromboembolique
– Maladie inflammatoire (lupus, Still, sd catastrophique des antiphospholipides, érythrodermies, DRESS sd…)
– Néoplasie : nécrose tumorale, hémopathie maligne aiguë

2) Orientation diagnostique 1

A) Clinique

Eliminer une urgence absolue :
> Signe de sepsis sévère ou état de choc (cf. item 154) : score qSOFA et SOFA
Signes neurologiques : angoisse, agitation, prostration, coma
Signes de lutte respiratoire : polypnée, tirage, balancement thoraco-abdominal, désaturation…
Signes de choc : hypoTA, marbrures, oligurie…
> Signe de purpura fulminans
> Neutropénique / asplénique

Anamnèse : en dehors des signes fonctionnels, on recherchera
– Terrain particulier +++ : Prothèse, grossesse, diabète, cirrhose, VIH, immunodépression, chirurgie récente, dialyse, toxicomanie intraveineuse…
– Voyage récent
– Notion de contage, rapport sexuel à risque
– Etat vaccinal
– Exposition aux animaux ou eaux usées…

Clinique : examen appareil par appareil minutieux à la recherche d’un foyer bactérien ++

Par la combinaison d’effets directs (déshydratation) et indirects (tachycardie, troubles neurologiques aigus), la fièvre peut faire décompenser une pathologie, en particulier chez le sujet âgé.

B) Paraclinique

> Aucun examen complémentaire n’est indiqué en cas de fièvre bien tolérée et en l’absence de terrain à risque dans les situations suivantes :
– tableau viral bénin
– fièvre aiguë isolée (sauf retour de zone d’endémie palustre)
– infection bactérienne évidente cliniquement, accessible à un ATB probabiliste (angine, otite, erysipèle…)

> Examens paracliniques orientés par le point d’appel ++

> Bilan de 1ere intention
– immédiatement si signe de gravité / terrain à risque
– après 72h en cas de fièvre isolée bien toléré

Bilan de 1ère intention en cas de fièvre
Bio :
– NFS ± CRP, procalcitonine
– Iono, urée, créatinine
– Bilan Hépatique
– BU
– Hémocultures avant tout ATB
– ± GdS, lactatémie et TP en cas de signes de gravité
Imagerie :
– Rx thorax
– scanner TAP en cas de signe de gravité et absence de point d’appel

C) Synthèse 0

3) Traitement symptomatique

Les critères d’hospitalisation sont :
– Sepsis grave / choc septique (cf. clinique)
– Terrain à risque : grossesse, immunodépression, décompensation de comorbidité
– Absence d’amélioration après réévaluation ou adaptation thérapeutique
– Difficultés d’observance ou de traitement PO

  • ATB probabiliste immédiat

Un traitement ATB probabiliste sera administré immédiatement ssi urgence absolue (après prélèvement des hémocultures, sauf dans le purpura fulminans)

  • Antipyrétiques (non systématiques !!)

Paracétamol 1g 4 fois par jour (pas d’aspirine ou d’anti-inflammatoires)
A administrer de façon régulière pour éviter les rebonds.

Indications :
– Fièvre mal tolérée
– Insuffisance cardiaque ou respiratoire
– Sujet âgé ou à risque de mauvaise tolérance (déshydraté…)

  • Lutte contre la déshydratation

Boissons abondantes ++
Les pertes hydriques sont majorées de 400mL / jour / degré au dessus de 37°C

  • Pour les hyperthermies sévères 2

Traitement symptomatique +++ par refroidissement, sédation et ventilation assistée
± traitement spécifique

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Une réponse à “Fièvre aiguë”

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.




Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Infectieux
Item(s) R2C (ECNi) : 147 (144)

Articles liés
Hyperthermie maligne
Fièvre aiguë de l‘enfant

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CERF-CNEBMN (Réf. d’Imagerie médicale – Radiologie – Médecine nucléaire - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

(Section vide)

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale

> La Fiche

Désolé, le sommaire automatique n'est pas (encore) disponible pour cette fiche.

> Les Commentaires

> Mon Espace Perso

> Ailleurs sur MedG

> La Bibliothèque

 
Navigation