Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

Hyperaldostéronisme

Une Fiche MedG réalisée sans plan prédéfini
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 27/10/18.

Néphro - Méd. Interne - Endoc


Déf : augmentation de l'activité de l'aldostérone au niveau du rein

  • Etiologies

Hyperaldostéronisme primaire : sécrétion directe d'aldostérone (rénine basse, aldostérone élevée).
- Adénome surrénalien de Conn (60%)
- Hyperplasie bilatérale des surrénales (30%)
- Hyperaldostéronisme familiaux, carcinome…

Hyperaldostéronisme secondaire : augmentation de la rénine activant l'aldostérone (rénine élevé, aldostérone élevée)
Maladie réno-vasculaire
- Tumeur sécrétant de la rénine (rare)

Remarque : 3 causes physiologiques d'hyperaldostéronisme secondaire (adaptation)
- hypovolémie vraie (déshydratation extra-cellulaire)
- hypovolémie relative (hyperhydratation extracellulaire avec hypovolémie, HTA maligne, état de choc)
- trouble de l'hémodynamique locale (AINS, IEC/ARA2)

Hypercorticisme : augmentation du cortisol avec effet aldostérone-like (rénine basse, aldostérone basse)
- Maladie de Cushing
- Syndrome de Cushing paranéoplasique
- Adénome / tumeur maligne des surrénales
- Traitement par cortisol / corticoïde

Syndromes apparentés : mécanismes variables (rénine basse, aldostérone basse)
- Intoxication à la glycyrrhizine
- Bloc enzymatique
- Syndrome de Liddle (maladie autosomique dominante)

  • Conséquences / complications

En dehors de l'hyperaldostéronisme secondaire à une hypovolémie (conséquence physiologique), n’entraînant qu'une hypokaliémie modérée.

Clinique : HTA "suspecte"

Bio
- Hypokaliémie (sauf dans les 3 causes physiologiques d'hyperaldostéronisme secondaire => souvent hyperkaliémie)
- Alcalose métabolique

3 Commentaires

  1. aya

    pourquoi lors d’un hyperaldostéronisme secondaire on a une hypovolémie alors que l’aldostérone a un effet hypervolémique ?

    Réponse
    • MedG

      Il s’agit de la définition de l’hyperaldostéronisme secondaire = il est secondaire à une hypovolémie ! Le but de l’hyperaldostéronisme est alors de compenser cette hypovolémie (chose qu’il réalise +/- complètement.

      Réponse
  2. Thomas (admin MedG)

    Dans la partie conséquence, 2 phrases se contredisent : l’hypovolémie entraine une hypokaliémie modérée ou une hyperkaliémie ? Peut-être les 2… Quels mécanismes ?

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notes pour les commentaires : nous somme très heureux de recevoir des commentaires. Cependant, nous tenons à préciser que : 1- nous ne sommes pas des spécialistes ; 2- comme vous, nous recherchons les réponses sur le net ; 3- nous sommes très peu et ne pouvons donc pas répondre systématiquement. N'hésitez donc pas, si une information dans la fiche manque, à poser la question et y répondre vous-même après recherche ! Merci !

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription et en cas de compte 'Inactif', les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.

 

 

 

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CUEN - Hypertension artérielle de l’adulte (Réf. de Néphrologie - 2020)
• CNEC - Hypertension artérielle de l’adulte (Réf. de Cardiologie - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
CEEDMM - Hypertension artérielle de l’adulte : causes endocriniennes (Réf. d’Endocrinologie - 2019)
• SNFMI-CEMI 3e édition (Réf. de Médecine interne - 2019) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
• CEMV - Hypertension Artérielle (Réf. de Médecine vasculaire - 2018) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

(Section vide)

Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur1000 guides cliniques pour MG,
par le Collège de la Médecine Générale

Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

> La Fiche

Désolé, le sommaire automatique n'est pas (encore) disponible pour cette fiche.

> Les Commentaires

> Mon Espace Perso

> Ailleurs sur MedG

> La Bibliothèque 

 

M

Navigation