Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Hyponatrémie

Fiche OD
Une Fiche MedG Orientation Diagnostique
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 03/11/16.

Méd. InterneNéphro
Fiche réalisée selon le plan OD
Item ECNi 265-266


Dernières mises à jour
– Novembre 2016 : relecture avec la 7e édition du CUEN – création d’une fiche SIADH (Vincent)
– Septembre 2015 : relecture avec 5e édition CUEN (Vincent)
– 10 aout 2013 : harmonisation de la fiche avec le nouvelle mise à jour du référentiel des enseignants de Néphrologie (Thomas)
– Février 2013 : création de la fiche (Thomas)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : CUEN 7e édition – item 265  (référentiel des enseignants de Néphrologie)
2 : [pas de RCP/CC]
Sommaire
1) Etiologies
– Hyperhydratation intra-cellulaire isolée
– Hyperhydratation intra-cellulaire et déshydratation extra-cellulaire
– Hyperhydratation globale
– Absence d’hyperhydratation extra-cellulaire
2) Orientation diagnostique
– A) Clinique
– B) Paraclinique
– C) Synthèse
3) PEC symptomatique

!! URGENCES !!

Clinique Etio
coma-convulsion grande hyperglycémie diabétique

Déf : Natrémie < 135 mmol/L

1) Etiologies 1

On peut classer les causes selon l’état d’hydratation intra et extra-cellulaire

Etio Clinique Paraclinique
Apport excessif (potomanie, perfusion) Polyurie
Interrogatoire
Osmolalité urinaire < 100 mOsm/kg
Syndrome de sécrétion inappropriée d’ADH Oligurie
(autre selon cause)
Osmolalité urinaire > 100 mOsm/kg
RxT
  • Hyperhydratation intra-cellulaire + déshydratation extra-cellulaire

On retrouve les causes de déshydratation extra-cellulaire, avec un mécanisme adaptatif faisant rentrer de l’eau sans sel (ADH, soif)

Etio Clinique Paraclinique
Perte extra-rénale* oligurie
contexte évident
natriurèse < 20 mmol/j
Accident des diurétiques Polyurie
Prise de diurétique + facteur minime de déshydratation
natriurèse > 20 mmol/j
Insuffisance surrénale chronique
Polyurie
Hyperpigmentation, asthénie
natriurèse > 20 mmol/j
Cortisolemie, ACTH
Néphropathie interstitielle chronique Polyurie
ATCD particulier
natriurèse > 20 mmol/j
Leucocyturie
Syndrome de levée d’obstacle levée d’obstacle récent, polyurie

* Les causes extra-rénales sont de diagnostic évident :
– perte digestive = diarrhée profuse, vomissement, aspiration
– perte cutanée = brûlure étendue, sudation extrême, dermatose bulleuse, mucoviscidose
– séquestration par un 3e secteur digestif (occlusion, pancréatite, péritonite) ou musculaire (rabdomyolyse)
– iatrogène = ponction de grand volume, aspiration

  • Hyperhydratation globale

Correspond à l’évolution d’une hyperhydratation extra-cellulaire

Etio Clinique Paraclinique
Insuffisance cardiaque droite / globale HEC
Foie congestif
 ECG, RxT, ETT
Cirrhose décompensée HEC
Cirrhose connue
 
Syndrome néphrotique HEC Protéinurie + hypoalbuminémie
Causes secondaires * HEC
(autres selon causes)
(selon cause)

* Les causes secondaires sont :
– autres maladies rénales (glomérolunéphrites aiguëinsuffisance rénale chronique)
– hypoprotidémie (dénutrition,entéropathie exsudative)
– vasodilatation périphérique excessive

  • Absence d’hyperhydratation intra-cellulaire

Il existe plusieurs cas où l’hyponatrémie n’est pas corrélée à une hyperhydratation intra-cellullaire, soit en cas d’hyponatrémie factice, soit par excès en grande quantité d’autres molécule modifiant l’osmolalité.

Etio Clinique Paraclinique
Hyperprotidémie ou hyperlipidémie majeures iso-osmolalité
dosage bio
Hyperglycémie majeure du diabétique Déshydratation intra-cellulaire
Acidocétose / coma hyperosmolaire / acidose lactique
Hyperosmolalité
Hyperglycémie
Intoxication éthanol / méthanol Déshydratation intra-cellulaire
alcoolisme aigu
Hyperosmolalité
alcoolémie

2) Orientation diagnostique

A) Clinique 1

En dehors des signes spé à une étiologie, le principal critère d’orientation est l’état d’hydratation

Signes d’hydratation intra-cellulaire 
déshydratation intra-cellulaire (uniquement pour l’hyperglycémie majeure du diabétique)
hyperhydratation intra-cellulaire (souvent pauci-symptomatique)

Signes d’hydratation extra-cellulaire +++
déshydratation extra-cellulaire
hyperhydratation extra-cellulaire

B) Paraclinique 0

> Bilan d’hydratation 

Bilan d’hydratation
 Pour le calcul de l’osmolalité (éliminer une cause sans hyperhydratation intra-cellulaire)
– mesure directe de l’osmolalité
– glycémie capillaire
– ± cholestérolémie et protéinémie
 Pour évaluer l’état d’hydratation extra-cellulaire
– NFS (hématocrite) et protéinémie
– Bilan rénal

> Déshydratation globale : ± mesure de la natriurèse

> Bilan approfondi devant une hyponatrémie à secteur extra-cellulaire normal

Bilan devant une hypo[Na+] à secteur extra-cellulaire normal
– RxT
– TSH
– Osmolalité urinaire

C) Synthèse 0

219.1 Hyponatrémie

3) PEC symptomatique 1 

Cf. hyperhydratation intra-cellulaire

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Une réponse à “Hyponatrémie”

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.




Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Médecine Interne, Néphrologie
Item(s) R2C (ECNi) : 267 (265)

Articles liés
Hypophosphatémie
Hyperhydratation intra-cellulaire
Déshydratation intra-cellulaire
Déshydratation extra-cellulaire
Hyperhydratation extra-cellulaire
Acidose tubulaire rénale distale
Acidose lactique
Hypocalcémie
Hyperkaliémie
Hypokaliémie
Voir plus...

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CUEN - Hyponatrémie – Hypernatrémie (Réf. de Néphrologie - 2020)
CUEN - Désordre de l’équilibre acide-base (Réf. de Néphrologie - 2020)
CESAR (Réf. d’Anesthésie Réanimation - 2020) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2017]
SNFMI-CEMI 3e édition (Réf. de Médecine interne - 2019) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
CEEDMM - Désordres hydroélectrolytiques : hypocalcémie, dyskaliémie, hyponatrémie (Réf. d’Endocrinologie - 2019)
CEMIR - Dysnatrémies (Réf. de Réanimation - 2018)
Hyponatrémie chez l’enfant (Fiche de synthèse - PaP en pédiatrie, 2016)

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

(Section vide)

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale

> La Fiche

Désolé, le sommaire automatique n'est pas (encore) disponible pour cette fiche.

> Les Commentaires

> Mon Espace Perso

> Ailleurs sur MedG

> La Bibliothèque

 
Navigation